No way Noé

11046246_10152853847671851_8256695040819975501_nmillénaire chronique(s)… compte à rebours /// 38 et ça monte – et ça descend…

traduction : les gens disent : «je veux changer le monde»… super ! pour commencer ? – regarde dans le miroir et mets-toi au travail… – David Roppo

vous vous souvenez de la chronique d’hier sur les trois visages ? non ? OK revoici la citation…

10447061_10153386886018908_8893346837867411997_n

je ne sais pas pour vous mais à mes yeux, il y aurait un lien entre ces deux citations…

car le troisième visage que nous ne montrons à personne selon les japonais est justement ce que l’on voit dans le miroir quand on veut changer le monde…

mais entre vous et moi, y-a-t’il un besoin quelconque de changer quoi ou qui que ce soit ? est-il possible de ne pas changer le monde simplement en respirant ?

l’histoire de Jésus nous a vraiment impressionné nous pauvres pécheurs… l’idée de changer  – ou de la sauver – le monde nous court après depuis 2000 ans… comme si le monde aurait besoin d’être changé… pas parfait tel qu’il est le monde ?

personnellement, je ne crois pas que le monde a besoin de quelqu’un pour le changer ou le sauver… le monde a besoin de tout le monde… car le monde roule et tourne très bien par lui-même… oh bien sûr, quelques grains de sable dans l’engrenage mais la roue continuer de tourner… qu’à y mettre un peu d’huile une fois de temps en temps et l’affaire est ketchup…

depuis que le monde est monde, le monde tourne sur lui-même et nous avec, dessus et dedans… et depuis que le monde est monde, le mental tourne sur lui-même lui aussi… peut-être un peu plus vite désormais, mais le hamster est toujours bel et bien vivant… et dans la roue qui le fait tourner, l’idée que le monde a besoin d’un grand changement, ou un grand sauvetage…

sincèrement ce n’est pas très respectueux envers dieu de vouloir changer son monde… un non-moment donné, il a lancé cette boule dans l’infini pour l’éternité en faisant confiance qu’elle tournera très bien sur et par elle-même… et c’est ce qui se produit… jusqu’à ce qu’elle s’éteigne, ce qui semble inévitable… si l’on croit que toute vie a un début et une fin… mais parait que la vie est un peu plus coquine que ça…

non on peut relaxer lecteurs/trices… pas besoin de changer qui que ce soit, ni quoi non plus… la vie prend soin d’elle-même, la vie est auto-changeante… les oiseaux chantent, la nature se déploie en éternels nouveau bourgeons…

oh bien sûr, quelques grains de sable dans l’engrenage… un peu de pollution à diminuer et quelques endroits à nettoyer, quelques milliards de personnes à nourrir convenablement et à abreuver, quelques guerres à éteindre… quelques idées noires à obscurcir, quelques humaines à remettre dans la voie d’une humanité plus naturelle… car le changement est mystérieux… et quoi qu’on fasse, le monde change et changera…

mais la vie se charge toujours de remettre les choses et les gens à leur juste place… car on peut tricher un bout de temps si on veut , mais pas tout le temps ni éternellement… la vie sait ce qui est juste… eh oui ami(e)s, il y a une justesse sur cette terre… et qui ne vit pas justement périra lentement et malheureusement… et éventuellement changera… ou pas…

car le changement annoncé a lieu à chaque moment, ou à chaque non-moment si on est d’une autre école de pensée… No way Noé

eh non, Noé n’a pas évité le naufrage parce qu’il a construit le premier bateau de croisière pour couples… ce n’est qu’une histoire arrangée avec le gars des ptites vues celle-là… No way amigos, pas besoin de sauveur ni de changeur, pas besoin de sauvetage ni de chantage…

occupons-nous de nos petites affaires, prenons soin de soi et du monde autour de nous, à notre humble mesure et le monde changera bien par lui-même… ou il périra… et cela, personne  ne pourra l’empêcher si c’est ce qui est censé arriver…

alors on a peut-être trois visages, mais la beauté de la chose est que nous ne sommes ni l’un, ni l’autre, et ni le troisième… nous sommes la présence qui observe le spectacle à grand tournoiement  derrière ce petit visage à multiples effaces…

2 réflexions au sujet de « No way Noé »

  1. Ravi

    et oui…. nous nous créons, nous créons notre monde, et Dieu ne fait que nous observer, nous permettre de tourner en rond des grands «bouttes»….
    jusqu’à ce que nous comprenions que……………
    nous nous auto-créons

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s