être en devenir

11034899_10153049746857098_1216847267859229610_nmillénaire chronique(s)… compte à rebours /// 37 et ça monte – et ça descend…

traduction: je vis sur la terre présentement et je ne sais pas ce que je suis… je sais que je ne suis pas une catégorie… je ne suis pas une chose, un nom… je semble être un verbe, un processus évolutif, une fonction intégrale et essentielle de l’univers… – R Buckminster Fuller

cet homme, qui a notamment crée de multiples structures révolutionnaires dont la grosse boule du pavillon américain de l’expo 67, n’est peut-être plus un être vivant, qu’un était désincarné désormais, mais il l’a très bien dit, très justement…

car comme nous tous et toutes, il ne se considérait pas comme une chose, mais davantage comme un processus évolutif, et partie intégrale de l’univers… car vous et moi, si on nous a créé(e) ou que l’on a été créé(e) si vous préférez, c’est que nous sommes essentiel(le)s à l’univers… un septmilliardième et des poussières de l’univers… mais un septmilliardième essentiel dans l’univers sinon nous ne serions pas ici, ni là d’ailleurs… la vie a besoin de nous… comme nous d’elle, comme nous d’ailes…

nous ne sommes pas quelque chose, ni quelqu’un d’ailleurs… ni d’ailleurs, ni d’ici… nous sommes, tout court… notre pays n’est pas nôtre, c’est nous qui sommes de la terre, c’est nous qui lui appartenons à cette grande mère, à cette grande mer… et nous retournerons à la terre éventuellement rejoindre monsieur Fuller lorsque le processus évolutif aura changer de forme…

entre-temps, vivons, apprenons, soyons, car la vie est verbe, elle est verve, et veine alors… la vie se fait, passe, se déploie, nous casse et nous refait… la vie nous passe sur le dos et nous moule selon son bon vouloir, et selon notre capacité de nous remodeler nous-même…

nous sommes un processus vivant, nous sommes les témoins d’une grande expérience, sujet et obet de l’expérimentation… la première et la plus fondamentale expérience pour chacun(e) étant celle qui prend place à l’intérieur de notre propre corps… et dans les vagues autour…

nous sommes un verbe plus qu’un nom, une évolution temporaire plus qu’une chose fixe et imperturbable… nous sommes un flux d’énergie, nous sommes dans le flow de l’univers, nous sommes un flot de la mère terre…

comme elle, nous sommes une boule d’énergie renouvelable, nous sommes une somme d’énergie qui se consume… notre corps s’use mais notre âme demeure intacte, immuable, liée au grand tout…  nous sommes la présence qui observe tout ce qui se passe à l’intérieur du corps et dans ses alentours, autour de ses pourtours… je suis moi mais tellement plus aussi… also…

nous sommes les témoins sacré(e)s de la grande manifestation de la vie qui passe et nous surpasse, dans laquelle on fait nos classes et que peut-être un jour nous dépasserons… car tout ce qui passe repasse jusqu’à ce que la leçon soit apprise… alors lâchons prise sur la permanence et entrons dans la danse, dans la cadence…

car la vie bouge, la vie avance dans son apparent surplace… la vie est mouvement, la vie nous meut et nous émeut… ouvrons les bras, ouvrons les mains et notre coeur et buvons, buvons la miracle qui nous passe au nez et dans lequel nous baignons…

oui floush floush, la vie passe, la vie brasse et nous casse pour que l’on sorte du moule, pour que l’on déploie ses ailes…

le ciel est bleu, la mer me clame et me réclame, haut et fort, de vivre ici bas les yeux dans les cieux… et se laisser saisir par l’instant…

Une réflexion au sujet de « être en devenir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s