parler comme un pied – avec les deux dans la bouche

10625016_10202856023747888_2534615689730060593_nmillénaire chronique(s)… compte à rebours /// 28 et ça monte – et ça descend…

mon ordinateur a planté… eh oui, mon Macbook Pro a rendu l’äme vive, son disque dur a trépassé après 5 ans de loyaux et joyeux services…

alors comme je n’ai plus accès à ma banque d’images, mais que j’ai un féroce goût d’écrire, j’en ai choisi une au hasard et je broderai dessus ce matin… et ça tombe bien car c’est celle-ci… celle du petit pied dans le ventre de sa mouman…

alors c’est à partir de cette image que je ne dirai rien ce matin, ne dirai rien qui vaille… ne dirai rien qui compte car ce sont les vacances de la déconstruction, ce temps de l’année ou une masse critique de monde se sort du monde, un temps où tout roule au ralenti, sauf le monde du divertissement, du tourisme et des terrains de camping…

alors je peux me permettre de ne rien dire qui compte car les lettres sont poches en maths… sauf les chiffres romains qui se prennent pour des lettres… lettres calculatrices… un petit matin de fin juillet pour dire des âneries qui se ramasseront aux 4 coins de la boule, avec la 8 cross-side

380642_10150956909102797_368458333_n belle journée pour faire rien…

7

comme vous le constatez, un peu foufou le chroniqueur ce matin, en fait full foufou, full fol…

envie de jouer avec les mots, envie d’écrire avec ses pieds… bien que ce soit mes doigts qui fassent clac clac sur le clavier de ma tablette à compter les mots, ce sont mes pieds qui font le thinking, qui tentent de faire contact avec le monde extérieur., comme mon petit frère – ou soeur – de la photo ci-bas… va nu-pieds…

10625016_10202856023747888_2534615689730060593_n

alors quelques bribes de mots décousus, quelques mottons de mots pas rap… juste pour le plaisir, moi d’écrire, et de délire… et vous de lire peut-être… en fait, sûrement si vous avez les yeux qui surfent ici… ce n’est pas par devoir car alors je vous ferai la leçon… coquins vous va…

que quelques touffes de mots innocents et nonchalants comme des vol-au-vent dans un champs de silence qui sèment la folie au gré du vent…

que quelques bouts de mots à tout bout de champs de maïs qui ne s’aiment pas…

que quelques agencements de lettres qui ne veulent – et ne peuvent de toute façon – dire grand chose d’autre que le grand rien qui vaille…

sans prétention, et sans pression ni compréhension, que quelques mots décousus de fil d’or qui ne me font pas faire d’argent, pour moi le bonze de la chronique grosse poche et inutile…

alors ce matin, full n’importe quoi car je sais que vous ne me lisez pas pour mon sens, mais plutôt pour mon non-sens vous insensés chroniques… je vous sens insensés du moins… pas censés comprendre ce que je ne dis pas, ou ce que je dis mal, ou autrement bien dit les amis et ies…

je ne dis rien qui vaille comme d’autres marchent vers nulle part… mais que voulez-vous, faut bien écrire… car encore 27 chroniques avant le cap du 1001… au village, il y a une exposition de poterie intitulée 1001 pots… moi de mon côté je vous download mes 1000 et une chroniques de mots dits…

des mots mis en pots, des mots tissés en chroniques comme certaines araignées qui tissent des fils et qui font mouche… toiles de mots et mots en étoiles… et mots sur le touche… mais jamais les araignées ne tissent de filles, que des fils d’Ariane… allez-y comprendre quelque chose…

moi aussi comme Arianne parfois mes mots sont empêtrés dans une toile, parfois ils me viennent des étoiles… et parfois, ils partent de mes pieds, le gauche ou le bon… celui qui décide de se lever le premier…

mais ce matin, ce n’est ni l’un, ni l’autre, c’est le troisième, celui-ci… 10625016_10202856023747888_2534615689730060593_nprenez-le… car c’est le vôtre… prenez votre pied…  et mettez-le où vous voulez… moi je choisis la bouche… et vous ?

pensée spéciale à mon amie Po qui aime bien cette photo… si jamais elle se rend jusqu’ici…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s