youhou !

11998981_10153252199252881_4209731982415392072_n((( LES CHRONIQUES À BRAC ET ARDENTES )))  – DIXIÈME

traduction : vous aimeriez-vous si vous vous rencontriez ?

j’aime cette question car elle nous demande d’être nous et les autres en même temps…

elle nous offre de se voir de l’extérieur de soi, elle invite à l’ecstase…

oui oui, car ecstase = à l’extérieur de soi…  ex = hors de et stase = état… être hors de soi…

et si on est capable de se mettre à l’extérieur de soi, on devient les autres, on devient le monde, on devient tout et on arrête d’être seulement soi toi et moi… on n’est plus que limité(e) à petit moi, à petit soi… on devient le monde…

et si on se demande si on s’aimerait si on se rencontrerait, ça nous force à nous regarder hors de soi et à prendre une distance face à soi-même…

m’aimerais-je si je me rencontrais ?

moi si… en fait, j’essaie constamment de vivre comme si quelqu’un me regardait de l’extérieur… comme si je me regardais moi-même de l’extérieur justement…

j’essaie d’agir avec compassion, avec conscience, du moins le plus possible… j’essaie de ne pas me prendre trop personnel… car le monde n’est pas que mien, le monde n’est pas seulement ce que j’en vois, ce que j’en perçois…

ma propre vision du monde n’est que mienne, petite, limitée, partielle… et le monde est immense, infini, éternel…

alors si je force de me voir hors de moi, si je regarde le monde à partir de l’extérieur de moi, du même coup, je peux voir le monde avec des yeux plus grands, des yeux plus grands que ce que j’en pense… je peux avoir des yeux tout le tour de la tête, je peux avoir des yeux qui me sortent de la tête pour tout voir… et percevoir…

cette citation est une invitation à vivre plus grandement que seulement à partir de soi… car même si nous prenons pour petit moi, nous sommes le monde entier…

car en effet, l’univers est notre home, tous les êtres font partie de notre tribu et l’Unité est notre religion…

12003904_10153563223822731_530031318906068061_n

alors lecteurs/trices, essayons donc de vivre aujourd’hui comme si nous n’étions pas que petit moi, que nous, que seulement une petite personne… vivons comme si nous étions le monde entier, comme si la vie ne se limitait qu’à notre propre corps et qu’à notre tête… vivons comme si nous étions le monde, tout le monde, le monde entier… prenons la vie impersonnellement et soyons tous, toutes et tout…

prétendons que nous sommes tout ce qui vit, tout ce qui se trouve en nous et hors nous…

car dans les faits, avant notre naissance, nous étions tout… puis nous nous sommes logés dans le ventre de maman et dès notre sortie, nous nous sommes identifié(e)s à ce petit corps… et à ce ptit égo… passage obligé mais réducteur…

et après notre mort, nous redeviendrons le grand tout et nous reprendrons conscience de notre grandeur, de notre immensité… car nous sommes immenses vous et moi…

alors soyons immense dès maintenant, malgré ce corps, malgré cette tête qui se pense plus grosse que le monde, plus grosse que le coeur… soyons le monde, sans être du monde… soyons le monde entier…

et en terminant, pourquoi cette citation ne demande pas si on se loverait si on se rencontrait, plutôt que simplement se liker ?

ah ce fichu langage de média social…  maintenant le monde troque le love pour le like… moins compromettant, moins impliquant… mais si on peut liker la crème glacée, me semble que le monde ça se love, ça se like pas…

liker c’est tiède, lover c’est hot… et sortir de soi, c’est cool…

2 réflexions au sujet de « youhou ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s