espèce perdue dans l’espace

12046864_461634457294895_5908775051679155648_n((( LES CHRONIQUES À BRAC ET ARDENTES )))  – VINGT-SEPTIÈME

traduction : je crois que nous sommes une espèce qui souffre d’amnésie… je pense que nous avons oublié nos racines et nos origines… en fait, je crois que nous sommes pas mal perdus… nous vivons dans une société qui investit d’immenses sommes d’argent et une grande quantité d’énergie pour s’assurer que nous demeurions perdus… une société qui investit à créer de l’inconscience et qui fait en sorte que les gens demeurent endormis afin que nous restions simplement de bons consommateurs de produits divers et qui ne (se) posent pas trop de questions… – Graham Hancock

et vlan… eh oui,en passant c’est le même graham hancock qui suggérait dans ma chronique d’hier que les politiciens prennent de l’ayahuasca 10 fois avant d’entrer en fonction… jamais 2 sans 3, jamais 2 – hancock – sans 3 – chroniques – sur la conscience…

je suis toujours à peaufiner ma présentation publique sur la conscience de cet après-midi en compagnie du Dr Mabit… ça bouge en dedans, ça mijote et ça réflexionne…  d’ailleurs la présentation du Dr Mabit hier soir a aussi beaucoup stimulé this refection of mine… quel humain inspirant cet homme… un bien bon docteur au grand coeur… et un ami des plus précieux…

mais pour en revenir à la citation de hancock, il a beau en avoir quotidiennement fumer du bon pendant des années – avant d’arrêter suite à des prises d’ayahuasca selon ses dires – je considère qu’il a tout à fait raison… nous sommes une société, composée d’individus qui ont oublié… oublié d’où nous provenons et où nous allons, oublié qui nous sommes, oublié pourquoi nous vivons… car non, ce n’est pas que pour faire rouler la machine à consommer et à payer des comptes…

nous nous préoccupons de toutes sortes de futilités pendant que nous dormons au gaz.. pendant que la planète se meurt… nous devenons fous et folles à propos d’un bout de tissu pendant que les cons serviteurs bousillent le territoire…

et je dors au gaz moi aussi, pas meilleur que vous, ni que notre voisin(e)…

d’ailleurs, en préparant cette réflexion publique sur la conscience dans tous ses états, je me rends compte que je m’y connais davantage en inconscience – non pas encore en incontinence, quoi que les mots coulent vite et d’eux-mêmes –  qu’en conscience…

en réfléchissant à ce que pourrait bien être la dite conscience en question, je réalise que cette conscience s’acquiert souvent – et simplement – en prenant compte de sa propre inconscience… en ce sens, toujours plus facile de voir l’inconscience des autres que la sienne avec notre vision périphérique qui regarde toujours à l’extérieur…

mais on ne peut se battre contre la noirceur – ni contre l’inconscience – on ne peut que faire briller la lumière et la diriger là où c’est sombre…. en quelque sorte, la conscience s’acquiert à plus ou moins grands coups d’inconscience… plus on prend conscience de la part d’inconscience que l’on porte en soi, plus cette conscience grandit… plus le in de inconscience se réduit… comme la lumière qui court après l’ombre, cette ombre qui fuit tant bien que mal mais qui n’arrivera jamais à fuir la lumière… en ce sens, la conscience remportera le duel… éventuellement…

oui ami(e)s lecteurs-trcies, nous sommes une espèce qui a oublié… oublié d’où venons et où nous allons, oublié quoi, oublié pourquoi, pourquoi nous sommes ici… et le retour à la conscience est justement ce long chemin vers la mémoire oubliée…

comme l’affirme hancock en début de texte, nous sommes bel et bien une espèce qui souffre d’amnésie… d’aillleurs c’est justement notre devise au Québec, je me souviens…

mais de quoi au juste ?

3 réflexions au sujet de « espèce perdue dans l’espace »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s