les pieds sur terre et les yeux aux cieux…

10391565_10208209243416161_850692208112019201_n

((( LES CHRONIQUES À BRAC ET ARDENTES )))  – QUATRE/VINGT-QUINZIÈME…

traduction: tu n’as pas à toujours te sentir OK… tu n’as pas à être libre de résistance en tout temps… tu es plus grand(e) que ça, illimité(e) en fait… tu n’as pas à être le/la pacificateur/trice, l’éveillé(e), celui ou celle qui est fort(e), le/la plus évolué(e), celui ou celle immunisé(e) contre la souffrance… toutes ces choses sont de fausses limites quant à ta nature illimitée… sois simplement qui tu es, ni ceci, ni cela, seulement qui tu es, ce tout qui contient tout ce qui est… laisse la vie te faire constamment prendre une débarque de ton piédestal, jusqu’à ce que tu perdes tout intérêt à être sur un piédestal… – Jeff Foster

rafraîchissants, reposants, permissifs et jouissifs même ces propos de Jeff Foster…

ni ceci ni cela, que soi-même… ni plus que ceci, ni moins que cela… et surtout pas ni plus ni moins que quelqu’un d’autre… n’être que qui nous sommes, que ce que l’on est… ce qui n’est, ni plus ni moins, rien et tout en même temps… parfaitement et exactement comme cela est…

soyons tout et ne soyons rien en même temps car on ne peut mettre de mots sur ce qui est… quelque chose entre tout et rien, et son contraire…

et qui nous sommes est ce qui est, que ce qui est… pas ce qui était ni ce qui sera, que ce qui est… comme le vent dans les arbres, comme la neige qui fond, comme l’eau qui tombe du ciel, comme la pluie en janvier…

ne plus désirer ce qui devrait être, qu’accepter ce qui est, comme c’est, maintenant… ici…  sans flafla ni fioritures, sans vouloir de l’autrement…

simplement accepter ce qui est, comme accepter que ce qui est ne sera plus et passera, une fois, deux fois, trois fois, passera… puis disparaîtra… et renaîtra… ou pas…

être simplement l’humain(e) que nous sommes… et comme l’affirme C.S. Lourie :

1425565_10153811503733908_8875163985261902697_n
osons être confus(e) car c’est c’est à partir de cet endroit que l’on commence à apprendre… osons être brisé(e) car c’est à ce moment que l’on commence à guérir… osons être frustré(e), car c’est de là que l’on commence à prendre des décisions plus authentiques… osons être triste car si on peut être assez brave pour cela, on peut alors y entendre la sagesse de notre coeur… osons être, peu importe qui nous sommes en ce moment… plus de cachotteries… vous êtes digne, toujours

pas compliqué la vie non ? en effet, si simple… qu’être qui nous sommes, tels quels, simplement…

alors constamment se faire tomber soi-même du piédestal – qu’on le voit ou pas ce petit banc de supériorité et d’arrogance ur lequel on monte pour regarder la vie – et sur lequel on s’efforce de grimper pour simplement se prouver que l’on est digne… rien à prouver, ni éprouver…

car à force – et à farce – de faire des efforts pour être digne, on se rend dingue… et dong…

alors ding dong, wake-up call…

car au fond, nous sommes touts et toutes des fils et filles de dieu – ou de la vie, de l’existence si le mot dieu vous fait tiquer… tous et toutes dignes, simplement, sans raison, du simple fait de notre existence ici-bas… pas de péchés à porter, pas de honte à incarner, pas de regrets à entretenir…

qu’une simple dignité humain et divine à la fois à porter, à assumer…

pas de piédestal, simplement être humain et humaine, ici-bas, terre à terre…

les pieds sur la terre, les yeux dans les cieux…

There is a great deal of pain in life and perhaps the only pain that can be avoided is the pain that comes from trying to avoid pain… – R. D. Laing

3 réflexions au sujet de « les pieds sur terre et les yeux aux cieux… »

  1. Ravi

    c’est ce que je me dis depuis pas mal de lunes….
    à l’aube du 4e quart de ma vie, je découvre l’extase….
    et que j’aime ce feeling…. peut-être que de me laisser sentir toutes mes émotions permet cela?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s