éclaircissement et embellie

12573657_1144764885555829_6039568756640798677_n

••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• vingtième

traduction : je ne cours plus après les gens… si ils/elles aiment passer du temps en ma compagnie, ils/elles viendront… sinon, je suis comblé en ma propre compagnie

ceci résume assez bien où j’en suis dans ma vie en ce moment… ma belle et sa petite viennent passer 2 semaines par mois ici avec moi, mais à part ça, je vis en solo, en solitaire, terré dans mes terres, mais pas du tout atteré… plutôt flyé ce terrien

et à l’occasion, sous invitation, mes ami(e)s viennent dans mon sanctuaire pour jouer, chanter, prier et se la fermer… on aime faire tout ça ensemble mes ami(e)s et moi… on aime bien se la  fermer eux/elles et moi ensemble…

pas que je veuille jouer au loner, pas que je veuille faire ma guidoune ou mon grand indépendant… simplement pas besoin de sortir, plus besoin de chercher en dehors… je deviens lentement mais sûrement autosuffisant… content with my own company… et celle de mes ami(e)s qui choisissent de venir me visiter pour communier en méditation, en musique et en chants…

hier, un ami m’a fait parvenir ce qui suit, me disant que cela lui faisait penser à moi… merci du compliment cher ami…

ce poème, je vous le présente et vous le traduis… et vous reviens un peu plus bas…

Clearing
by Martha Postlewaite

Do not try to save
the whole world
or do anything grandiose.
Instead, create
a clearing
in the dense forest
of your life
and wait there
patiently,
until the song
that is your life
falls into your own cupped hands
and you recognize and greet it.
Only then will you know
how to give yourself
to this world
so worth of rescue.

Éclaircie
par Martha Postlewaite

n’essaie pas de sauver
le monde entier
ou de faire quoi que ce soit de grandiose…
essaie plutôt
de créer une éclaircie
au milieu
de la forêt dense de ta vie
et attends là
patiemment, jusqu’à ce que la chanson
qu’est ta vie
tombe dans tes mains jointes
et tu le reconnaîtras et la salueras…
seulement alors tu sauras
comment te donner
au monde
qui a tant besoin que l’on vienne à sa rescousse…  

beau non ?

un peu comme ça que je me sens… très humblement cependant… pas comme un sauveur de l’humanité… pas envie de venir à la rescousse du monde entier le chroniqueur… pas cette prétention…

que besoin de rester chez-moi… faire du surplace et laisser la terre tourner autour de moi… jouer mon propre petit rôle local dans cette grande comédie dramatique… que prendre soin de l’éclaircie dans mon jardin, dans ma forêt… ici dans le grand now…

accompagné du père soleil qui flashe sa lumière sur et en nous et qui nous donne vie et chaleur…

et de mère lune qui nous accompagne en ces nuits croustillantes…

alors chers lecteurs/trices, belle éclaircie chez-vous, belle embellie en vous-même…

4 réflexions au sujet de « éclaircissement et embellie »

  1. Trishna

    Çà, c’est du Pur Ati! Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai… liés pour l’Éternité, sur la Toile de l’Infini.
    Et ce poème te va comme un gant, en toute vérité dans sa simplicité.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s