ptits bouts de Dieu

12806115_915489428570768_2178797799685792696_n

••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• vingt-neuvième

traduction: Dieu est conscience… et non un créateur… Dieu est la source même de toute création… ce (et non il ou elle) n’est pas indépendant ni déconnecté de toi… c’est la globalité de tout… alors quand je réfère à moi en tant que Dieu, je ne parle pas de mon petit moi… je parle plutôt de l’expression de Dieu qui repose à l’intérieur de moi… le verbe, l’énergie, pas le simple nom… dès que tu penses que Dieu est un nom, une personne, un endroit ou une chose, tu t’en sépares et deviens immédiatement un être limité… c’est ce qui distingue les croyants (religieux) de ceux et celles qui savent (spirituel)

Dieu – ou ses nombreuses appellations – est probablement le terme le plus mystérieux qui existe… certains sont prêts à mourir pour ne pas y croire, en faisant même une quasi-religion… d’autres au contraire sont prêts à tuer pour le leur…

quand au fond, personne ne sait exactement ce que Dieu veut dire… est… ni ne veut…

mais cette définition me semble relativement neutre et inclusive pour qu’on s’y attarde…

car au fur et à mesure que les années passent, notre intérêt envers Dieu se transforme, se modifie… jeune, on s’attache au corps et à la matière, notre job est de se définir en tant qu’agent social… le corps nous mène par le bout du nez, ou par d’autres petits bouts qui dépassent…

et graduellement, avec les années, et avec le corps qui flétrit légèrement, on n’a d’autre choix que de se tourner vers autre chose que le corps… et c’est là qu’on redécouvre sont âme, là qu’on réalise que nous sommes une âme dans un corps et non un corps mû par une âme… et le chemin du grand retour s’amorce alors…

personnellement, cette quête a toujours été vivante… depuis tout jeune, je cherche quelque chose… je sens que quelque chose de plus grand que moi vit en moi… je sens profondément – sans que cela ne soit toujours clair ni limpide – que nous venons d’une source vers laquelle nous retournons en ce moment même… lentement mais sûrement way back home

mais depuis quelque années, ce compte à rebours s’est accéléré… comme si le temps qui passe de plus en plus vite m’invite – que dis-je ? pousse au cul de mon âme – d’aller vers le vrai, vers l’impermanent, vers ce qui a toujours été et sera toujours…

au-delà de l’éphémérité du moment présent réside la permanence de ce qui a toujours été… même si tout change et passe, tout demeure et reste… les formes changent mais l’essentiel demeure… la présence qui observe le tout qui tourne – et qui parfois donne le tournis – est immobile et indélébile…

la présence de Dieu dont une part habite en chacun de nous – car nous en sommes tous et toutes dépositaires même si on n’y croit pas et ne le sent pas – est toujours active et bien vivante… même si la tête nous en détourne…

Jacques Mabit disait récemment que nous devons faire la paix avec la culture religieuse dans laquelle nous sommes nés… il m’a pris beaucoup de temps pour en arriver là… mais je sens que ce chemin de guérison et d’acceptation est en marche en moi…

pas que je compte devenir prêtre ni ne considère la religion catholique comme l’ultime… mais je peux reconnaître l’essence christique comme porteuse de paix intérieure… je peux reconnaître l’apport de Jésus et peut-être encore plus de Marie, tout comme l’est l’essence bouddhique, islamique, hébraïque – comme des chemins pouvant mener les humains vers leur coeur et leur âme…

car au-delà du nom et de la dénomination, nous sommes tous et toutes, chacun et chacune, des ptits bouts du même Dieu, cette présence mystérieuse qui tient tout ce rêve ensemble… ce rêve dans lequel nous vivons et du quel nous nous éveillerons inévitablement, ce même rêve qui nous porte en lui…

chacun, chacune, un ptit bout de Dieu…

3 réflexions au sujet de « ptits bouts de Dieu »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s