sans bon sens unique

1098452_10154282641357069_3662507931346449802_n

••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• trente-quatrième

traduction: vous trouverez le sens de la vie seulement si vous le créez…  – Osho

le sens de la vie c’est comme Dieu, ou Godot, il ne se trouve pas, il se crée… on ne peut l’attendre, on ne peut l’atteindre que si on le laisse aller de soi… unique le sens… sensé… t’sé le sens, t’sé…

rien ne se perd mais tout se crée… pour ça que certains créent Dieu et croient en lui… Cré Dieu va, il a le dos large sans bons sens…

plusieurs cherchent LE sens de la vie… comme si la vie était un sens unique… mais la vie est à sens multiples… la vie se pitche dans tous les sens, la vie est multi sources, multi manifestations… le vie est bi… et bien plus…

le sens de la vie a le dos large…

il n’y a pas de hasard disent les uns et les zunes… ni coïncidences disent les autres… pourtant, qu’en sait-on ? dans ce grand branle-bas de combat et de débats, tout est possible et rien n’est ce qu’il semble être à première vue… kaléidoscopique cette existence… pas qu’une ptite vue, grandioses et multiples perspectives…

on doit induire du sens à la vie, à sa vie, à l’existence dans laquelle on baigne… car une grande mer avec des milliards de petites passions rouges… une grande mare dans laquelle grenouille de multiples possibilités, un étang de tous les possibles…  où tout est probable, où tout se peut quand on veut…

on peut croire à ce que l’on veut si l’on veut et du coup on le fait exister… pour soi… mais faut être prêt à ce que tout ce en quoi on croit n’existe pas… Dieu inclut… du moins dans la forme  qu’on l’imagine ou la conçoit…

ça n’a pas de bons sens disaient les unes et les uns… évident diront les autres…  et pourtant, ni sensé ni évident pour tout le monde ce grand cirque déambulant… car on fait sens comme on veut de ce qui se déroule devant soi de même qu’en soi…

vu ainsi, même Trump fait du sens… en tous cas il existe… quand même curieux ce gland sans dessein… il canalise une énergie quelconque… vraiment quelconque indeed…

la vie, la mort, l’amour…. riches de sens quand on y pense… mais justement plusieurs n’y pensent pas trop, reléguant à plus tard ces avenues à sens multiples…

comme si on naissait et que le jeu consistait à trouver LE sens… grand jeu de cache-cache existentiel…

et quand on cherche, c’est souvent à l’extérieur de soi qu’on le cherche ce sens à tionel… mais parait que c’est en soi qu’on le trouverait… mais en soi c’est où ? c’est quoi ? en son corps ? en son âme et conscience ? dans sa boîte à pensées ? cherchez le sens…

on cherche le sens à tâtons ou à sillon mais le sens tourne en rond, le sens varie, le sens fluctue, le sens nous échappe… on vide parfois les choses de leur sens et il n’en reste alors rien, sans sens dessus ni sans dessous… mais sens partout car tout se tient, tout est plein de sens…

rien ne se perd et sens se crée…

 

Une réflexion au sujet de « sans bon sens unique »

  1. Ravi

    surprenant !!!! le sens me vient de ne pas tenter de donner un sens à ma vie…. je tente seulement de la goûter…
    comme si un regard (de 360 degré) , un(e) essence, une intelligence, une profondeur qui m’observe, qui (Elle/Il) apprend, un peu comme si je serais un «animal de laboratoire» pour ce regard….. veut me voir ???

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s