bonne fête le monde

13043506_1585794911749085_4841010099254713593_n

••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• soixante-cinquième

hier, cela faisait 55 ans que le corps dans lequel mon âme a choisi de s’incarner pour un autre tour de piste – et que je continue d’habiter car le bail est encore valide pour une durée indéterminée – est sorti de ma mère… chilling in carne

j’allais dire sorti du ventre de ma mère mais on sait tous que les bébés ne naissent pas dans les running shoes… alors vous savez d’où car vous savez tout, vous, beaux esprits…

13091931_1723482181259626_5116647941024767188_n.jpg

la terre croît, le feu brille, l’air souffle, l’eau coule et l’esprit est un peu nono… 😉

et comme c’est devenu une habitude, FB m’a rapporté vos souhaits, souhaits que j’ai pris soin de voir et recevoir cette nuit (merci café accompagnant le succulent gâteau de fête) et d’y répondre par un vibrant coup de guitare… dring dring… merci pour vos pensées…

toujours plaisant de sentir ce flots d’amour et d’amitié, cette délicatesse des gens qui pensent à nous et qui prennent le soin d’agir sous diverses formes en notre direction, que ce soit via un drôle de ptit bonhomme, un bonne fête bien senti ou quelques mots personnalisés… merci, touché…

et si on reçoit ces souhaits, c’est bien parce qu’on le veut car on a l’option – ou pas – d’indiquer notre date de naissance dans notre profil FB…

ce choix est à l’opposé de certaines personnes qui ne veulent pas divulguer leur âge de peur de renforcer le message à leur corps que leur bolide vieillit… intéressant concept… parait d’ailleurs que selon certaines sources, on pourrait vivre jusqu’à 150 ans, ou plus encore… mais que l’on ne pourrait pas tolérer le poids de la vie, ce qui fait que l’on choisit – inconsciemment –  de quitter le bateau… intéressant concept…

alors on repart pour un autre tour de piste annuel, le 56 ème… un autre tour de saisons, un autre carré aux 365 dates, un autre cycle de 13 lunes… pourquoi avoir coupé l’année en 12 alors que le deal était un 13 à la douzaine ? fouillez-moi…

alors on repart pour un autre tour jusqu’au prochain passage au pitstop dans cette human race

bizarre pour moi de me remettre en route pour cette nouvelles tournée au grand bar bar de la vie alors quelques bons et bonnes amies sont sur le point de la quitter, atteint d’un certain signe astrologique…

mais dans le fond, peut-être partirai-je avant ? qui sait ? ou vous de même ? pas que je ne le souhaite à personne mais qui aurait pu dire que le petit Prince partirait lui-même si vite à 57 ans à peine ? alors on enjoy en masse et en joie OK ? pendant qu’on passe, ne passons pas le temps qui ne passe jamais anyway, que nous que nous…

ce week-end de célébration, je l’ai passé en – bonne – compagnie de quelques ami(e)s… samedi et dimanche matin en chansons et en musique, et dimanche pm et soirée en famille… menoum menoum…

et il m’est venu à l’esprit hier que le plus beau des cadeaux est de pouvoir recevoir la vie telle qu’elle se présente à nous, sans la souhaiter, ni meilleure ni autrement… et de continuer à avancer avec légèreté, avec gratitude, avec appréciation… avancer sans aller nulle part, vivre sans peur de mourir…

cher lecteur/trice, c’est à ton tour de piste… c’est à ton tour de recevoir un ptit paquet d’amour…

même si je ne te connais pas, même si tu ne me lis pas, même si tu ne vois pas ces mots…

car l’amour qu’on donne, on ne le donne toujours qu’à soi-même…

l’amour qu’on donne, on ne le donne pas vraiment car il ne nous appartient pas…

il ne nous a jamais appartenu, il ne nous appartiendra jamais…

l’amour qu’on pense donner ne fait que passer à-travers soi…

cet amour nous est prêté, il nous est confié pour qu’en prenne soin et qu’on le fasse fructifier…

car l’amour c’est comme du cash, faut que ça fasse de l’intérêt, faut que ça fructifie, que ça purifie… faut que ça profite au plus grand nombre…

l’amour faut que ça roule…

comme la vie, comme la terre, comme le soleil qui revient nous chauffer la couenne…

comme le rock n roll…

quand j’étais petit et que le monde me souhaitait bonne fête, je répondais toujours avec innocence : toi aussi !

alors bonne fête à vous aussi

 

 

3 réflexions au sujet de « bonne fête le monde »

  1. Samano

    Que chaque jour soit un jour de célébration à toi qui sait si bien marcher dans la beauté du monde …
    Que ta marche se transforme en danse !

    …et je me souhaite la même chose !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s