mots de coeur, maux de coeur

13166096_660710197414732_8174807782798851377_n

••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• quatrevingtroisième

traduction : avant de parler, laisse les mots passer par ton coeur… – Hartly Wesley

me semble qu’il n’y a pas grand monde qui applique ce principe…  du moins sur l’espace publique…

en effet, on dirait que les gens sont de plus en plus langue sale… c’est peut-être seulement parce que ce sont les malédiseurs qu’on voit et entend davantage… ceux qui jappent le plus fort…

ou c’est peut-être juste moi qui rajeunit de moins en moins plus le temps me passe sur le corps… peut-être juste moi qui devient mononcle… pépèrati…

mais maudit que les gens bitchent, médisent, parlent contre, salissent…

pas seulement le monde ordinaire… en particulier, les gens qui disent se tenir debout pour la liberté d’expression, ceux que l’on qualifie de stand up, ceux qu’on appelle humoristes… définitivement, c’est pas parce qu’on rit jaune que c’est drôle joual vert…

les gens qui parlent le plus fort sont d’ailleurs ceux qui  vomissent le plus, et le plus loin, et sur le plus de monde… et sur toutes les ondes… ceux qui prennent le plus de place médiatique…

ceux qui rient des ptits gars handicapés, ceux qui se moquent des plus faibles, ceux qui vomissent sur les ondes publiques… ça jappe fort…

leur trop plein de mal vivre inondent les ondes radiophoniques et télévisuelles, les tribunes publiques, les commentaires de blogues, les réseaux sociaux et autres agoras grand pubique… le grand cirque merdiatique bat son plein, la fan spinne dans shit et la merde hits the fans… floush floush floush…

ces temps-ci, les artisans de l’industrie de l’humour – trouvez l’erreur – défendent ardemment la sacro-sainte liberté d’expression… ils se battent pour protéger leur droit fondamental de dire leurs niaiseries pour gagner leur vie…

me semble qu’on devrait se battre davantage pour la  liberté d’impression, celle qui nous incite à se la fermer un peu, à se regarder, observer, contempler, conserver en soi avant de pitcher sur la place publique…

si on doit tourner sa langue sept fois, on devrait aussi mâcher ses paroles 33 fois avant de les régurgiter… ça éviterait que les radios poubelles et autres bébèlles médiatiques ne débordent …

je ne possède pas de tivi, ni ne suis très média, mais les malé dictions rentrent quand même chez-nous via mon ordinateur… trop ces temps-ci je trouve alors

13179325_10153638205192781_6098442910477052264_n

préférant mon silence forestier, mes jardins (recouverts de givre ce matin car ah comme la neige a neigé) et mes ptites tounes en portugais au joual verdissant de leur cynisme, sarcasme et méchanceté les ondes pubiques mais pas assez pudiques en ce timide printemps…

peut-être que je suis rendu trop moumoune de l’oreille et faible du coeur pour ça…

j’ai soif de bénédictions, de paroles bonnes, de bonnes nouvelles (parce qu’il y en aussi), de paroles constructives… sinon je préfère le chant des oiseaux et le cricri des rainettes… même les mouches vont faire l’affaire au lieu des gros brûlots merdiatiques…

car l’espace partagé est rempli de mauvaises langues dans mes oreilles et moi, j’ai besoin de béné dictions en ce doux printemps nous reviendras-tu… besoin et envie de mots bons, de paroles généreuses, de mots doux, et de coeur, sinon les maux de coeur me pognent au corps… aho le coeur…

alors chères langues sales, mettez-vous là donc à  la bonne et tournez, tournez…

13092108_10209370116112864_6913950916295492462_n

et si vous avez besoin d’un petit reminder sur ce qui serait important d’exprimer avec votre liberté tant défendue, lisez ça… ça remets les choses à la bonne place… et le coeur en pleine face et plein la gueule…

http://plus.lapresse.ca/screens/eb3e519c-0dbf-475a-8e08-47d3cb58d160%7C_0.html

Une réflexion au sujet de « mots de coeur, maux de coeur »

  1. Prashanti

    Beau texte de Rabii Rammal .
    Merci de ce partage …
    On s’en va pour laisser notre place alors qu’on pourrait apprendre à la partager.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s