intro et extro spection

62900_600••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• quatre/vingt/huitième

depuis quelques temps, je me questionne sur mon utilisation des médias sociaux, nommément FB car c’est le seul que je fréquente plus assidûment… un c’est assez… car déjà que parfois, je trouve que je le fréquente trop ce mur d’image…

il me tire la manche, il me garde parfois plus longtemps que je le voudrais vissé à l’écran… j’aime pas le feeling

mais depuis quelque temps, cette relation me dérange un peu, cette relation me titille… d’ailleurs la raison pour laquelle je prends une petite distance depuis quelques semaines… bien que j’aie repris à temps partiel depuis quelques jours, je vais me garder une petite gêne pour l’été… petit sevrage virtuel…

c’est que le web – et ses nombreuses déclinaisons – attire inévitablement notre regard toujours vers l’extérieur…de plus en plus…

alors que la voie royale passe inévitablement par le regard vers soi-même…

208359_4297838850437_1299338463_n

alors que le web nous en donne toujours plus à voir et à lire en dehors de soi… mais cette extase – état hors de soi –  nous éloigne de nous-même… elle nous fait monter dans notre tête, elle nous divertit en portant notre regard sur autre que soi, sur des événements mondains et externes…

mais un moment donné, un gars – et une fille – en a assez des niaiseries de Trump et de ses pauvres concitoyens… car un mur c’t’un mur… qu’il soit FB ou de frontière…

donc cet été une cure d’amincissement virtuel pour le chroniqueur… on tire la plogue un peu… temps d’aller jouer dehors, dans le bois, temps d’aller se faire manger par les bibittes un peu… et de casser cette habitude qui est devenue de plus en plus régulière, de plus en plus assujetissante… trop parfois…

car après des années à se regarder, un peu étrange de se retrouver à regarder le monde à-travers un écran, à voir les gens donner leur opinion sur tout et rien… d’ailleurs que tout ce qui circule n’est pas de l’information de première main… tout est filtré, tout est rapporté par l’extérieur, de l’extérieur…

et toute cette prétendue information n’est souvent rien d’autre que propagande, bais d’interprétation rapportés par nos prétendu(e)s ami(e)s…

mais en même temps, pas encore prêt à tirer la plogue ni pour de bon ni complètement… car quand même pratique cette ptite bête-là…

pratique pour diffuser mes chroniques

https://atidion.com/

pratique pour partager ma musique

et pratique pour avoir des nouvelles de mes nombreux ami(e)s et connaissances de partout de par le monde…

alors à voir et à suivre comment se développera cette méchante habitude

mais avec modération pour l’été, modération qui a toujours meilleur goût évidemment…

alors si vous avez le goût de réfléchir à ça, tenez :

http://plus.lapresse.ca/screens/a60c80f8-1453-44a0-a288-9813e8e7c204%7C_0.html

et une pub super touchante de Gillette pour la fête des pères sur les limites du web versus une vraie relation en chair et en os justement :

2 réflexions au sujet de « intro et extro spection »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s