vivante à tout jamais

13123152_10154178140163875_5341036341295349715_o••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• quatre/vingt/onzième

ça y est notre Amala s’est envolée…

comme on dit dans certains milieux elle a quitté son corps… ce qui dans son cas est tout à fait juste… car elle n’est pas morte Amala, loin de là…

en fait, elle n’a fait que se détacher de son enveloppe corporelle, elle s’en est doucement extirpée, lentement, graduellement, un gramme à la fois, jusqu’au compte de 21 grammes… tout compte fait…

21 grammes… le poids de l’âme parait-il… 21 grammes de poussière divine, 21 grammes d’amour qui se sont répandus dans le ciel de St-Jérôme hier, puis all over the universe… jusqu’ici dans nos coeurs à tous et toutes…

hier, en fin d’après-midi, son âme s’est en effet glissée hors de son body pour repartir là d’où elle est venue, juste ici à l’autre coin de la vie… en fait, elle n’est pas repartie nulle part ailleurs que right here car elle est encore tout à fait ici… plus que jamais peut-être même… et pour toujours… para sempre, para sempre… maintenant et pour l’éternité… ici et dans l’immensité… en commençant par chacun de nos coeurs…

drôle quand même la mort, car elle appelle la vie comme rien d’autre…

drôle quand même la mort, car elle rappelle de vivre comme jamais…

drôle quand même la mort, car inhérente à la vie même, cachée en son sein, recluse jusqu’au milieu même du coeur de la vie…

nous étions quelques amis hier soir à avoir eu la chance et le privilège de la veiller… nous denses et légers à la fois, elle tout à fait relaxe, plus que paisible, plus aucune tension dans son visage d’ange, ni douleur dans le corps… enfin libre… du sourire plein la face on aurait dit… elle flottait autour de nous, elle flottait tout en nous, elle nous chatouillait l’âme et gonflait notre coeur…

on s’est un peu souvenus du passé mais nous avons surtout goûté ce moment ultime… nous étions là avec elle, mais surtout, elle était ici avec nous… clairement, ce sont les morts qui veillent les vivants, ce sont les morts qui réveillent les vivants…

quelle leçon de vie elle et Pravasa nous ont donnée ces derniers mois… merci tout spécial d’ailleurs à Pravasa qui nous a ouvert les portes de leur relation intime… et merci aux quelques ami(e)s proches qui ont pris soin en temps et en présence… SupSup, Leena, Samana, Nishkami, Nirdosh et j’en oublie sûrement mais vous savez qui vous êtes… merci à vous que j’oublie…

quelle grande leçon d’amour, de dignité, de générosité, d’inclusion en un même coeur nous avons partagée ces derniers mois… définitivement, we are family… autant sa famille bio, pour qui elle était et restera France à jamais, que ses amours et ses ami(e)s de sa gang d’Oshos pour qui elle sera toujours la seule et unique Amala…

et pour moi,  Mamala…

personnellement, je me souviens, il y a 2 ans jour pour jour, le 23 juin, j’avais organisé un événement pour le lancement de mon livre à Kio-o… plusieurs de mes ami(e)s y étaient, dont notre amie… et comme j’avais une copie non reliée de mon bouquin que mon imprimeur m’avait remis, j’avais eu l’idée de littéralement lancé mon livre en pages détachées dans la foule pour faire un effet lancement…

eh bien qui s’est pitchée comme une folle pour le ramasser ?

of course

qui d’autre ça aurait pu faire ça ? elle m’avait dit d’ailleurs que seule une mère pouvait faire une telle folie pour son fils… eh que j’étais fier d’elle… et si peu surpris car c’est Amala tout craché ça !

d’ailleurs, ces 2 derniers mois autour d’Amala m’ont étrangement fait penser au départ de ma mère bio il y a 12 ans, ma Mimi… comme pour Amala, ça a duré tout le printemps, ma mère étant entrée à l’hôpital le jour même de ma fête à la fin avril pour quitter la barque quelques jours tout juste avant la St-Jean elle aussi… étrangement similaire cheminement depuis le 1er mai, lors du satsang qui a eu lieu chez elle et Pravasa à Ste-Adèle, au 22 juin…

et 12 tours de calendrier plus tard, c’est autour de ma mère adoptive de suivre un parcours similaire… 145 lunes plus tard… et rien de nouveau sous le soleil… pourtant tout est toujours nouveau malgré toujours le même bleu, toujours le même amour… toujours la même vie, avec un corps de moins mais une âme de plus pour nous guider, nous éclairer, nous animer le coeur et nous alléger l’âme…

alors pour une dernière fois, mais en fait pour l’éternité, ton ptit dernier te chante ici son amour Mamala…

tchin tchin, let’s drink to that… cheers !

full love !

VivAmala

Amala belle Amala
nous sommes ici avec toi
Amala chère Amala
nous sommes tous tout près de toi 

chacun de nous silencieux
en pensée avec toi
chacune en nous silencieuse
full feeling avec toi

***

tu vis en chacune de nous
et nous te gardons bien vivante
tu vis en chacun de nous
et nous te gardons bienveillante

tu nous réchauffes de ton amour
et nous gardes le coeur au chaud
tu nous réchauffes de ton amour
et nous gardes le coeur Osho

***

tu nous gardes le coeur au chaud
et du sourire plein la face
tu nous gardes le coeur Osho
et du sourire plein la face

tu nous ouvres le chemin
pour toujours nous allons chanter
tu nous ouvres le chemin
all the way nous allons danser

***

para sempre / para sempre ***
je t’aime ma belle Amala
para sempre / para sempre
on t’aime belle Amala

tu vis ici dans mon coeur
maintenant et pour l’éternité
et tu vis dans tous nos coeurs
pour toujours et dans l’immensité

*** para sempre = pour toujours – en portugais

sur un air «pas mal adapté» d’un hymne de Mestre Irineu
Chamo Estrela – Cruzeiro # 88

5 réflexions au sujet de « vivante à tout jamais »

  1. Trishna

    Ati, ta plume est empreinte du coeur d’Amala, ta Mamala, notre belle âmie, ici, maintenant et pour toujours! Merci de ces partages, ces mots mis sur le web qui se répand dans tout l’Univers, cette photo qui représente tellement qui elle Est, éclatante d’énergie à en faire vibrer le Monde!
    Gratitude infinie pour ces rencontres de Vie! Aho!

    Répondre
  2. Prashanti.

    Libérée pour continuer de danser l’éternité !
    Oui , belle Amala , la vie t’a bercé et te bercera para siempre !
    Merci pour ces beaux moments partagés dans une belle intimité .
    Privilégiées nous avons été .

    Gracias a la vida !

    Répondre
  3. Paripurna

    Merci Pravasa d’avoir ouvert la porte pour nous partager votre amour.
    Merci Amala d’avoir partager ton énergie de lionne qui reste dans mon cœur pour tjrs.
    Merci Ati pour tes partages.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s