Ambiverti

14590476_10154628293898685_8806970835466935369_n

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// les chroniques du ptit qui /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// la Quatrevingtroisième

traduction : Ambiverti… je suis autant introverti qu’extroverti… j’aime les gens mais j’ai aussi besoin d’être seul(e)… je peux sortir et rencontrer de nouvelles personnes mais à un certain moment, je dois me retirer parce que je dois me ressourcer… si je ne peux trouver suffisamment de temps en solo, je ne peux être à mon meilleur… – Sylvester McNutt III

hier, petit dimanche pluvieux mais chaud pour octobre, j’ai passé la journée avec moi-même… simplement besoin de me retrouver… sans personne d’autre que mon ptit moi-même…

et comme dans la citation de Mister McNutt III, pas parce que je n’aime pas les gens… simplement besoin minimalement de me retrouver en solo, silencieux, par moi-même… une fois de temps en temps… mais de plus en plus souvent… car de plus en plus important…

de mieux en mieux par moi-même… en solo la majorité du temps… complet en moi, vautré dans le silence, entouré par la forêt… marchant quotidiennement, arpentant les routes du coin, faisant connaissance avec chaque arbre du coin… faisant mon ptit bonhomme de chemin…

la vie en solo est tellement confortable quand on peut se prendre soi-même, totalement, tout à fait… quand on devient son meilleur ami, quand on s’apprivoise… avec ses côtés givrés, et ses côtés flyés… et tous ses autres côtés car on est full côtés…

et quand on passe suffisamment de temps avec soi-même, par soi-même, on découvre toutes ses facettes… on fait la paix avec soi-même, on se prend dans ses propres bras…

le fait de conduire des autobus scolaires me fait sortir de chez-moi quelques fois par semaine… ce qui me fait rencontrer d’autres chauffeurs, et de nombreux enfants… exactement ce que j’aime de ce travail… mais en même temps, cette sortie de mon home me fait apprécier encore davantage mon home et mon état de solitude…

et de plus je redécouvre les fins de semaine… car lorsqu’on a pas comme tel d’horaire, la vie devient weekendless… mais hier, je sentais le précieux du week-end pour les gens qui travaillent du lundi au vendredi… ce qui rendait le dimanche encore plus doux, encore plus précieux…

et dans quelques minutes, en ce lundi matin, je m’en vais apprendre une nouvelle run de bus… une nouvelle chauffeuse, de nouveaux chemins, de nouveaux enfants, sans parler d’un nouvel autobus…

un ptit peu dehors et beaucoup de dedans… parfait équilibre d’ambivati…

bonne semaine… et avancez en arrière…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s