plein d’ordinaire et aplomb dans la tête

12250171_10153376428808198_7829447584517831299_n//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
les chroniques du ptit qui : la CentSeptième

traduction: pour la personne ordinaire, celle dont le mental constitue un labyrinthe de réflexions, d’opinions et de préjugés imbriqués les uns aux autres, l’attention pure et libre d’objet est virtuellement impossible… – Philip Kapleau

ça vous dit quelque chose vous aussi ? tout un défi de garder la tête froide, claire et fraîche…

impossible virtuellement peut-être l’attention pure et libre d’objet, mais avec beaucoup de patience, d’observation, d’ouverture, et pas mal de temps et de pratique, cela devient réellement possible…

mais ça requiert de la vigilance pour demeurer alerte et présent, du courage pour oser voir tout ce qui nous passe par la tête de pinotte, du discernement pour ne pas se retrouver enterré et entêté dedans, et du détachement pour tout laisser aller, tout…

car y en a du stock qui passe dans ces têtes-là mes ami(e)s non ?

et ça ne prend pas celle à pépinot pour le savoir… car pan pan il est toujours le vainqueur… inside joke pour les plus vieux téléphiles radiocanadiens, désolé jeunes lecteurs/trices s’il y en a ici…

on dirait que nos têtes sont encore plus pleines de bouette de toutes sortes de nos jours avec les si nombreuses et multiples sources d’information et de désinformation ayant vu le jour récemment…

déformation personnelle et professionnelle de penser que ce que nous croyons est plus juste que ce qui se passe dans les autres têtes ailleurs…

tant de sites, tant de sources de divertissement, tant de bretelles d’accès à cette autoroute de la mésinformation…

tant de photoshoppage qui peut réussir à nous faire croire à tout et surtout à n’importe quoi…

même nous faire croire que le toupet n’avait aucune chance… pourtant, pourtant…

discernement requis chers frères et soeurs, discernement…

car la vie n’est qu’un miroir… et pas en dehors de soi qu’on va trouver qui on est…

14993298_1045925445529908_5979844683623279749_n.jpg

impossible de se faire un tête pour comprendre la vie car il n’y a rien à comprendre… est bien con et pris celui qui croit comprendre…

en fait on a toute la vie pour tenter de comprendre mais qu’un moment à la fois pour vivre… sa vérité… car pas de vérité absolue, que chacun chacune sa propre vérité… avec un petit v et jamais à la vitesse grand V qu’on finit par comprendre…

la vie se prend, bien ou mal, mais d’après moi, jamais elle ne se comprendra… et ça il faut le prendre… car la vie comprend tout, surtout ce que l’on aime pas et ne comprend pas ni jamais… on apprend peu à peu, pour finalement se rendre compte que rien on ne comprendra… vieux mots en rire…

en fait, notre tête n’est qu’un fureteur web, ou une furetrice – plutôt fureteuse en fait – si on veut l’accorder correctement…

qu’à vider la cache, supprimer notre histoire et ouvrir une nouvelle page… à chaque instant…

14962674_1267865953306592_7097010160935999383_n

car oui le cerveau n’est souvent rien d’autre qu’un fureteur avec plusieurs pages d’ouvertes, certaines ne répondant plus, avec des animations jouant sans cesse en arrière plan…

15027784_10154597903012667_9140259970679503706_n

mais d’où vient cette foutue musique dites-moi ?

delete & enter…

____

A relationship from mind to mind is ultimately destined to be an object to object connection.

15039691_10210030367488279_3937607291185005914_o

Nothing right or wrong about it.

It’s just that it is devoid of the human element, of the heart.

It is a conceptualized relationship that will nourish us the same way the word ‘food’ will nourish.

‘Food’ is just a mere symbol for what nourishes. and thoughts, made up of words, are the same.

That is why most relationships are so unsatisfying, and loaded with conflict and misunderstanding.

Maybe it’s time to find ways to reconnect with the heart… and even deeper spaces within – and function from there instead ?            

– Subhan Schenker

10377381_10152586195681479_7271348460441792526_n

2 réflexions au sujet de « plein d’ordinaire et aplomb dans la tête »

  1. Ravi

    et oui des fois le «computer» est totalement emballé et c’est essoufflant
    qui s’amuse à nous observer? nous bébittes rare même pour nous même

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s