heurtant

15202768_10210182322927070_8770252987809279441_n//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////  les chroniques du ptit qui : la CentVingtDeuxième

traduction : parfois les choses qui vous heurtent le plus sont aussi celles qui vous fournissent les plus grandes leçons

la semaine dernière, j’ai visionné le vidéo d’un scientifique qui prédit – de façon très affirmative – qu’il resterait moins de 10 ans de vie humaine sur la terre… ouch, ça m’a heurté ! donc grande leçon…

oh ! ce ne serait pas la fin du monde comme tel, la planète va probablement survivre, mais les êtres humains ? moins certain…

et ça m’a fait réfléchir… sur le sens de la vie… sur l’avenir… sur ma – et notre aussi probablement – incapacité à concevoir que la vie pourrait se terminer dans un avenir plus ou moins rapproché pour petit moi… car la vie va continuer, peu importe, petit moi, petit toi et petits nous – mais sans nous possiblement…

comme si, quand on mourra, on pense que tout s’arrêtera… ou pire encore, on pense qu’on ne mourra jamais… même si, plausiblement, une partie de nous à ce que l’on dit ne mourra pas ni jamais… mais laquelle ? that is a very good question

mais quand même, l’annonce d’un scientifique, qui semble aussi catégorique, et qui annonce qu’il ne reste que 10 ans tout au plus, moi je trouve ça heurtant… quand on fond, très possible que l’on meurt avant ça vous et moi… car la vie c’est tellement aussi la mort…

les deux pieds sur terre, sur une grosse boule de plus en plus mal en point et qu’on dit bleue, qui tourne dans le grand vide, on tourne sur et avec elle dans ce grand vide vous et moi… 8 milliards ou presque de petits points minuscules, dans un certain sens quasi insignifiants dans cette immense création, qui vivons notre vinaigrette au quotidien… sans se soucier de demain… ou en s’en souciant beaucoup… ou trop même…

j’imagine qu’un diagnostique de cancer doit aussi avoir un effet tout autant heurtant… ou le fait d’apprendre qu’un proche soit décédé… ou toute autre nouvelle choc dans notre vie…

alors pourquoi ce scientifique ne pourrait-il pas avoir raison ? si on réalise que la moitié des espèces humaines a disparu depuis 40 ans seulement et que cette situation est exponentielle, 10, 20 ou 30 ans seem very plausible my dear Watsons !

intéressant de constater cette réaction quasi automatique qui nie cette possibilité non ? mais why not coconut ?

alors profitons-en pendant qu’on passe car c’est peut-être 10 ans max, mais c’est aussi peut-être moins que ça…

et comme on dit, vivons comme si on allait mourir demain – ou plus tard aujourd’hui – et planifions comme si on allait vivre pour toujours !

tourlou tout le tour du monde !

__________
ici bas, en reprise, l’entrevue avec le fameux scientifique fataliste et plus bas, une autre source de catastrophe potentielle :

____
moins de 10 ans à vivre
http://www.newshub.co.nz/world/humans-dont-have-10-years-left-thanks-to-climate-change—scientist-2016112408

____
full methane jacquette
http://www.journaldequebec.com/2016/12/01/la-bombe-methane-va-exploser-et-ca-ne-sera-pas-beau

 

Une réflexion au sujet de « heurtant »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s