prépausé aux bénéficiaires

15390677_10154013006631770_4967302374362421256_n

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////  les chroniques du ptit qui : la CentVingtVingtième

traduction : la pause est aussi importante que la note

hier, j’ai enregistré quelques chansons avec mon amie Vidrohi… et dans l’une de ces chansons, on a décidé d’ajouter une pause…

et ça m’a fait réalisé oh combien précieux sont les silences dans nos flots de mots et de pensées, ainsi que les pauses dans nos vies chargées, de même que les breaks dans le go go go de la vie qui va vite vite vite, les périodes de retrait et de repos dans nos vies si sociales et interactives et out there in the marketplace

alors bientôt, je prendrai une pause bien méritée… bien sûr, pas une ménopause quoi que mon côté féminin se développe bien mais pas jusque là… peut-être une andropause…

mais pour le moment, qu’une prépause… et quand la pause me poussera suffisamment au derrière et ensuite vers l’arrière-plan hors de l’écran, je me retirerai, me cacherai la face du cyber monde… et redeviendrai personne… car pesonne is our name, remember ?

je ne sais pas quand exactement mais je la sens venir cette pause…

pause de la vie ordinaire ici aussi… pour quelques mois… au Brésil irai me bercer de musique, de chaleur et de cérémonies…

mais pour le moment, full neige, full hiver, et grande période de correction, période de préparation de ma maison en vue de la prêter à quelques ami(e)s du coin, afin qu’ils en prennent soin pendant mon petit périple au sud…

quelques semaines de pas de pause avant quelques mois de full pause… quoi que pas totalement full car je suis un prof virtuel et je peux travailler pour les étudiants du nord à partir du sud…

alors encore quelques chroniques jusqu’à ce que ça clique, jusqu’à ce click se fasse et me tasse la face en masse…

mais pour le moment, vous devez m’endurer encore un petit peu… que voulez-vous ? c’est chronique…

4 réflexions au sujet de « prépausé aux bénéficiaires »

  1. Trishna

    Je dois bien l’avouer, moi aussi c’est chronique cette joie (et dépendance… oups, je l’ai dit) à te lire!
    Et cette Joie est là en permanence, prête à te lire avant et après la pose de n’importe quelle pause!
    Viva ce qui Est!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s