agora, estou aqui

 

16640693_10210846193203412_176236164713923405_n

• cronica número vinte e um

PORTUGUESE: um dia você vai estar onde você sempre quis ser
FRANÇAIS: un jour tu seras à l’endroit où tu as toujours voulu être

drôle de citation que celle-ci non ?

un jour ? lequel sinon aujourd’hui ? quand si pas right now ?

tu seras ? comment penser être plus tard ce que l’on ne peut être aujourd’hui ? car comme disait le vieux sage – anglophone bien sûr –  it ain’t gonna get better than this !

à l’endroit ? ça existe un ailleurs autre qu’ici ? et la totalité de l’être a vraiment d’un endroit particulier pour se réaliser ? ou cet endroit ne serait-il pas plutôt en soi, comme une certaine dimension intérieure ?

où tu as toujours voulu être… mais où a-t-on toujours voulu être au juste ? ou devrions-nous plutôt demander comment on veut être ? et comment vouloir être d’une façon particulière quand on ne sait même combien grandiose l’être peut s’avérer à partir de petit moi ?

car on ne peut imaginer que ce que l’on connait déjà, et l’améliorer un peu… mais ce qui nous attend est peut-être totalement d’un autre ordre ? d’un autre niveau de fréquence et de manifestation…

mais cette citation, aussi bizarre soit-elle, révèle quand même un grand mystère de l’être humain… celui que le meilleur est à venir, et la paradis à la fin de nos jours seulement ! possible que plus tard ?

mais pourquoi pas le paradis right here right now, ici et maintenant et tout le temps ? pourquoi devoir attendre à plus tard, et ailleurs pour atteindre cet endroit – ??? – d’ailleurs où a-t-on toujours voulu être ? un endroit autre le paradis ?

car même si on atteignait ce fameux endroit mythique, tout comme nous, tout comme ce jour promis, rien n’est statique ni permanent… et le paradis à la fin de nos jours ne sera rien d’autre qu’un moment à la fois qui nous est donné à vivre… alors pourquoi pas maintenat puise probablement la même affaire ?  et on en fait et fera bien ce que l’on veut et/ou ce que l’on peut…

car nous sommes tous et toutes semblables, nous faisons du mieux que l’on peut avec ce que l’on a remis à la naissance… peu importe ce qu’il y a eu avant, peu importe où l’on ira après… we’re all doing the best with what we’ve got !

peut-être là la justice ultime ? tous égo devant le vie ! alors faire du mieux avec ce que l’on a et est…

au-delà de la richesse, de l’apparence, faire du mieux que l’on peut avec ce que l’on a…

mais on vit tellement pour plus tard, en espérant que ce sera mieux que maintenant… pourtant plus tard n’est que le même maintenant un peu plus loin sur la ligne des points… et comment cela pourrait-il être mieux que maintenant ? car la vie ne fait que croître, la vie ne fait que suivre son cours avec nous dedans… tous des flots dans le grand flot de la vie… suffit de se laisser porter, de suivre le courant…

ou parfois, comme certains saumons, et malgré les discours qui veulent que l’on doit couler avec la vie, important aussi pour survivre de remonter le courant, de nager à contre-courant, de tenir tête à la vie qui nous pousse d’un bord quand on veut aller de l’autre…

car bien beau de suivre les messages smooth and cool et peace and love, parfois on dirait qu’il faut quand même tenir tête à la vie, tracer son propre chemin, se faire des muscles existentiels… écouter ce qui nos pousse au culot et suivre ces chemins pas du tout fréquentés… et on verra bien où ils vont en temps et lieux… mais le chemin est la fin en soi, pas nécessairement où il mène…

ce soir je serai en studio pour une première take… un peu nerveux mais je suis prêt… car c’est l’endroit où j’ai toujours voulu être 😉 les dernières années ont mené jusqu’ici…

toutes ces heures à gratter et gratter sans trop savoir où cela menait… ça ne pouvait que mener à ici… l’idée est de faire quelques takes de mes 40 hymnes, de choisir la meilleure version et de mettre ça sur le web pour me faire connaître car encore un nobody sur la scène musicale votre chroniqueur

mais je constate que lorsque les gens entendent mes chants, il se passe souvent quelque chose… que je ne saurais décrire… les gens sont touchés… plus par certains que par d’autres d’ailleurs…

alors présenter au monde via le web l’ensemble de mes chants dans une qualité respectable et par la suite choisir ceux qui touchent le plus pour concocter – éventuellement et si Dieu le veut autant que moi – un album…

envie de forcer un peu le destin… et de faire en sorte de voir ce qui arrivera sur ce chemin…

car right now, je suis à l’endroit où j’ai toujours – du moins depuis un bon bout – voulu être… juste à côté d’un studio d’enregistrement et d’un technicien ami pour jouer avec les bons boutons to make me sound like I want to sound

alors tonight is the night et je vous en reparle un de ces quatre…

___

chemin parcouru jusqu’à maintenant:

et notre surprenant prestation à Sorocaba le mois dernier:

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fvideojornalista%2Fvideos%2F10154321244723137%2F&show_text=0&width=560« >https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fvideojornalista%2Fvideos%2F10154321244723137%2F&show_text=0&width=560

 

2 réflexions au sujet de « agora, estou aqui »

  1. Trishna

    Yahoo… Un de tes nombreux « peaks » de Vie Ati ce soir!! Car tu en as eu plusieurs, j’en suis certaine!! Tellement d’endroits où tu as voulu Être et tu y Es allé! Walk the Talk, c’est ton chemin, c’est certain! Alors, pour vrai vrai vrai, c’est le meilleur endroit en ce moment même et « je nous » le souhaite à chaque moment!
    J’ai déjà hâte de t’écouter!! Oups… désolée, j’étais dans le futur alors, je vais écouter de nouveau de précédents enregistrements!!
    Viva!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s