Livro vivo

15994593_743440672477617_834794164386695753_o• cronica Numéro vinte

PORTUGUESE: as pessoas falam muito, entâo eu olhar para o que eles fazem…
FRANÇAIS:  les gens parlent beaucoup… alors je regarde ce qu’ils font

je parlais dans ma chronique d’hier de leadership… alors ce petit diction complète à merveille mot dits hier il me semble…

en fait, en d’autres mots, ça dit : cause toujours mon lapin, on verra bien ce que tu finiras par faire de tous ces beaux mots et discours…

car il y a ce que l’on pense et comprend, ce que l’on sent et ressent, ce que l’on croit ou pas, ce que l’on dit, et ce que l’on fait… et qui l’on est…

et l’impact que l’on aura en cette vie ici bas sur son environnement et sur les autres éventuellement… mais cela n’est pas vraiment de notre ressort car cet impact sera différent et variable selon chacune de nos rencontres et surtout de ce que les autres en percevront… et de ça, on en a pas le contrôle…

on peut bien dire ce que l’on veut mais au bout du compte, ce sont nos gestes, nos actions, nos agissements, qui détermineront si nos paroles fleurissent, si nos propos résonnent, si nos beaux mots dits se concrétisent et prendront forme réellement et éventuellement… car on peut bien parler d’amour, de paix et de fleurs , mais si on n’agit pas en conséquences, nous ne créons que peur, conflit et désert aride et sec…

la vie se nourrit de la vie… et le réel et le concret de notre sincérité et de notre résonance…

Veeresh disait souvent  que ce que nous faisons est principalement de l’amour en mouvement, love in action disait-il plus précisément… et je suis bien d’accord, pas mal toujours été d’accord avec Veeresh anyway !

car on aura beau dire… mais c’est le faire qui apparait au bout du compte…

et pourtant, tant de gens s’en tiennent à : faites ce que je dis et non ce que je fais… pourtant, le miroir de la vie nous reflète constamment nos actions… si on prend la peine de regarder et de se refléter…

j’ai beau écrire chroniquement des chroniques plein de beaux mots et me faire aller les doigts et les babines sur la place publique, ou faire des cérémonies à la chaîne, in the end  je ne peux que regarder ma vie pour constater si mes bottines suivent mes babines…

chacun et chacune de nous sommes face à nous-mêmes en ce sens… personne d’autre que nous ne peut dire ou témoigner de cela… ça se passe en dedans… soi face à soi…

mais même les gestes ne disent pas tout.. la vérité et le sincérité se trouvent au-delà même des gestes car parfois on peut faker, mais nous au fond de nous, nous savons… moi, pour moi, je sais… ou du moins j’en sais in bout…

et j’aime croire qu’il y a une certaine justice, qu’elle soit en ce bas monde ou dans l’au-delà… mais peut-elle ne pas être maintenant ?

en tous cas il doit inévitablement y avoir une justesse certaine entre nos paroles et nos pas… entre nos babines et nos bottines comme certain(e)s disent au Québec… car en effet we do have to walk our talk… sinon aucune crédibilité… sinon les babines d’un bord et es bottines de l’autre…

car le faites ce que je dis et non ce que je fais, ça ne passe pas, ça ne passe plus… oh, peut-être au début un peu, mais éventuellement, le walk prendra le dessus sur le talk… et alors la vie fera knock knock knock à notre porte… et la babine nous reviendra en pleine face et les 2 bottines back au cul

pas convaincant en tous cas le faites ce que je dis et non ce que je fais, et peu inspirant pour que les autres embarquent dans des projets communs avec nous… car on peut bien parler et discuter si on veut, la réalité, du moins une certaine réalité, finira bien par nous rattraper éventuellement…

et si on ne peut décider face à ce que la vie dépose dans notre assiette, on peut par contre décider de ce l’on fera avec le contenu de cette assiette…

et les voyages sont une excellente occasion de nous sortir de nos patterns habituels et de nous plonger dans l’action inattendue et inespérée… que de l’impro les voyages… on se lance et on voit comment on répondra aux événements… ou comment on réagira car pas la même chose… semblerait que la réponse soit préférable à la réaction…

vient un temps dans la vie ou l’on ne pose plus aucune action en fonction de ce que les autres vont penser mais simplement comme une extension de qui l’on est… qu’une certaine naturalité qui coule de soi, simple question de cohérence externe… car tout naturellement qui l’on est fondamentalement se déploiera en actions concrètes…

alors regardons quelle vie on a crée et voyons qui nous sommes car cela reflète ceci…

et soyons sincère à nos convictions, même au risque de déplaire au monde entier… par exemple, quand on se retrouve en situation de conflits avec d’autres, ou du moins en désaccord, c’est toujours une occasion de voir si on changera nos comportements pour plaire, ou non…

et si jamais si on se prend trop au sérieux, particulièrement quand on expérimente avec les plantes psychoactives tel que je le fais en ce moment, et encore plus particulièrement quand on guide de tels rituels, voici une potion magique découverte récemment…

16426026_10154258824467876_1984906268586202601_n.jpgça dit en gros :

HUMILITÉ pour chamanes

spécialement requis pour les patients qui en savent beaucoup mais qui se sentent peu
qui ont plus d’égo que de dons magiques
qui se croient les détenteurs de la vérité et de la guérison

ma partie préférée : AUSSI DISPONIBLE EN SUPPOSITOIRES

souriez la vie vous voit 😉

_____

Semez une pensée, elle devient une action.
Semez une action, elle devient une habitude.
Semez une habitude, elle devient un destin
                                                                             – Swami Sivananda

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s