back à la vie (normale) pour remarcher sa parole ici

13614944_1755380158033103_4191501590025083920_n

• o cronica número vinte e novo

ça y est… je suis atterri dans ma vie normale… retour dans la neige, et le soleil, et avec mon amoureuse… et dans ma maison… dans ma vie normale quoi…

quiconque a déjà fait un long voyage – de plus d’un mois disons – sait comme ces voyages prennent du temps à finir, en fait, qu’ils ne finissent jamais vraiment…

que même si le corps atterrit de nouveau dans sa vie normale, habituelle disons, le voyage lui, continue de faire son chemin en nous… les sons entendus, les odeurs sniffées, les gens rencontrés, les endroits découverts, les saveurs goûtées, le langage du peuple visité, tout cela continue de vivre et de faire sa place en nous…

alors pour toutes ces raisons, les cronicas Brasileiras continueront… pour un bout de temps… jusqu’à temps que l’essence du Brésil vive assez fortement en moi… ce qui risque de durer un bon bout car plein de projets en branle déjà en vue d’un retour, en juin probablement…

hier début du pelletage autour de mon home, dans le silence de la forêt boréale, en plein soleil de février, accompagné par ma belle… y a pire comme retour… rien comme de tels contrastes pour se dépayser du voyage… rien comme revenir  dans son home pour apprécier la route, et se pitcher de nouveau dans le feeling du voyage et de la re découverte du connu…

rien comme un voyage pour apprécier son quotidien et le voir sous un nouveau jour…

comme j’atterrissais dans ma vie vante hier, et mon corps dans mon home, la première batch de mes hymnes enregistrées au Brésil dans le petit studio maison où j’habitais arrivaient parallèlement via courriel en format MP3 pendant que mon corps étaient encore dans l’avion… quand même flyée la vie moderne non ?

et drôle de coïncidence 🙂 dans l’avion entre Manaus et Miami, parmi une foule de films américains, on nous proposait celui-ci…

mon artiste favorite, mon pays favori… si vous avez la chance et que le Brésil vous titille la curiosité, allez voir ou trouver sur le web… une artiste unique, un pays tout autant…

quand même flyée la vie…

alors chers lecteurs/trices, ça sentira dorénavant un peu la neve (neige) dans ces cronicas Brasileiras…

pendant que je planche sur un projet de recherche sur la clinique de mes amis de Sorocaba où l’on travaille avec les toxicomanes à l’aide de l’ayahuasca et du kambo en vue d’un projet d’évaluation…

pendant que je classe ma musique toute fraîche avant de la mettre sur le web…

pendant que je continue de penser en portugais et de l’apprendre…

pendant que les moments présents continuent de s’enfiler dans le mala de la vie…

pendant que nos ami(e)s plus âgés(e) continuent de quitter leur corps et de retourner à la maison… hier on apprenait que c’est au tour de notre amie Prem Barbara d’être retournée à la maison…

et ci-bas, ce qui joue en boucle dans mes oreilles et qui garde le Brésil vivant…

http://encantodafloresta.com.br/index.php/hinario-felicidade/

la plus belle musique que je n’ai jamais entendue… à mes yeux du moins… you see what I mean ?

Une réflexion au sujet de « back à la vie (normale) pour remarcher sa parole ici »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s