otra nova familia

16805434_1452573141442879_2115157950_oo• cronica número vinte e oite

ptit coucou de Manaus en Amazonie… quelques heures d’attente avant de r’voler vers Miami… puis vers Montréal…

j’arrive d’un séjour de quelques jours à Brasilia, en visite dans une autre nouvelle famille… ça fait quelques-unes depuis que je suis au Brésil en ces 7 semaines…

une famille à Teresopolis au Doigt de Dieu chez Ze Ricardo, une autre à Sorocaba Sa Paulo à Ceu Sagrado avec une nouvelle mama en prime, une troisième chez Darshan au Jardim de Juramidam à Alto Paraiso avec qui il y a une suite c’est certain, là précisément où j’ai rencontré mes nouveaux amis… ma nouvelle famille en fait…

en fait, cette connection est plus que spéciale…

Mikhael et Juliana m’ont choisi comme padrinho (parrain) dans un rituel de baptême… drôle car si je m’étais fait baptisé moi aussi, c’est eux deux que j’aurais choisi… et les deux ont aussi choisi Madrinha Sophie, une nouvelle amie Belge, comme marraine…

alors j’ai passé 2 jours dans ma nova familia à pratiquer mon portugais, à apprendre à les connaître dans leur quotidien, à faire connaissance avec leurs deux filles Aisha et Inea de 11 et 7 ans… lui aussi est prof d’université et fait de la musique, elle travaille dans le réseau de l’éducation… les deux chantent et reçoivent des hymnes, les deux sont dédiés au Daime et à cette voie…

et à visiter Brasilia qui est une ville vraiment vraiment unique (je vous en reparle)…

mais au-delà de cette horizontalité, c’est ailleurs surtout que se passe cette connexion, tout là-haut… dans les hautes sphères…

un exemple ?

mardi, j’ai eu un lift de Alto Paraïso à Brasilia il y a quelques jours… il faut savoir que Brasilia est une ville de 3 millions d’habitants… alors je me fais débarquer dans le Asa Norte (porte Nord) et de là je dois trouver un café internet pour connecter Mikhael via FB pour lui signifier où je suis… je viens pour m’assoir dans le café et j’entends quelqu’un qui m’interpelle de loin : hey Padrinho ! of course c’est Mikhael…

ce matin en se quittant c’est avec saudade – nostalgie – qu’on l’a fait… mais en sachant que l’on restera en contact, ici et là-haut et qu’on se reverra car il y a de ces rencontres comme ça… on ne les comprend pas mais on les apprécie, on les partage, on donne et on reçoit beaucoup…

un peu comme nous ça hein ? n’est-ce pas lecteurs/trices ?

sioux in the snow… ho ho ho…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s