peut-être

17498999_10211165823638059_3972981451142512668_n

les dernières chroniques – 23/4/17

traduction : je ne sais pas n’est pas négatif… chaque découverte naît de là… – Sadghuru

en effet…

en fait, l’expression je ne sais pas laisse toute la place à tous les possibles…

personnellement, je préfère l’expression peut-être à je ne sais pas… qui revient un peu au même de toute façon…

peut-être que oui, peut-être non… et son contraire, ou pas… je ne sais pas au fond 😉

car j’ai souvent dit dans ces chroniques que je ne savais pas ou je ne sais rien… pas pour faire mon smatt… pas pour imiter Socrate… ou était-ce Platon ? avec le fameux la seule que je sache est que je ne sais rien

en fait même Osho a fait dans le pas savoir quand quelqu’un lui a demandé qui il était a fond…

sincèrement, je sais de moins en moins…

car plus j’accumule des années, plus ma peau flétrit, moins j’ai l’impression que je sais quoi que ce soit… et moins je peux affirmer sans aucun doute et for sure, du moins que je sais… en fait, plus je vieillis et plus le doute grandit…

peut-être est-ce simplement la mort qui approche et qui nous fait douter du pendant et de la suite ?

peut-être est-ce la sagesse qui grandit main dans la main avec le doute ?

peut-être est-ce simplement le fait que les peut-être deviennent plus nombreux au fur et à mesure que l’on marche ce chemin qu’est la vie ?

à l’aube de la complétion d’un 56ème tour de terre et de ciel, que sais-je au juste ? me suis demandé ce matin…

et rien sonne assez juste si vous voulez savoir…

rien d’autre que vivre ce jour pour ce qu’il m’offre…

rien d’autre que ce moment qui, attaché aux autres, formera une journée avant que la nuit ne vienne offrir une pause bien méritée…

rien d’autre que de compléter ce qui doit se faire aujourd’hui, quelques menus travaux universitaires en cette fin de session et m’occuper un peu des enfants de ma belle avec qui je passe quelques jours…

rien d’autre que d’aller boire un peu de soleil près du fleuve après une semaine grise…

alors vivons tout simplement, sans trop s’en faire ni sans trop savoir et apprécions les je ne sais rien ou les je ne sais pas, ou encore simplement l’état de peut-être si on préfère, car comme le disais ici il y a quelques jours notre ami Alain Lalumière :

le sens de la vie ne consiste simplement qu’à être vivant(e)… c’est si ordinaire et évident et si simple… et pourtant, tout le monde s’active en grande panique comme s’il était nécessaire de réussir quelque chose de plus grand que soi…

47908_536730813007024_738591831_n

 

2 réflexions au sujet de « peut-être »

  1. Ravi

    non mais, c’est toute une leçon de vie que d’accepter d’être vivant, respirer, être en relation avec la Vie, être totalement là, vivre le moment présent…. ouf que ça fait du bien de ne pas avoir de plan long terme

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s