cinquante-six fois merci

18033916_10158692088435533_5268934477859362030_n.jpg

les dernières chroniques – 24/4/17

eh oui, encore un autre tour de piste… 56 check, 57 qui commence…

et le mot qui résume tout ces bouts de chemin et de chandelles est Gratidao… Gratitude… Gratufulness…

reconnaissance, appréciation, satisfaction…

merci la vie… merci pour tout tout tout. merci pour tout, surtout ce que je n’apprécie pas assez, pas suffisamment, pas tout le temps en tous cas…

avec FB, à chacune de ces journées de tour du soleil, des tonnes de souhaits arrivent dans notre boîte de messages… alors merci personnalisé à chacun et chacune de vous qui prenez le temps de m’envoyer des souhaits, à chacun et chacune de vous qui me lisez dans mes bonnes aventures…

Capture d_écran 2017-04-24 à 06.32.28

ce matin en préparant le lunch des enfants de ma belle qui est repartie vers le grand Nord, je me disais à moi-même : qu’est-ce que je pourrais bien offrir à mes lecteurs/trices ce matin ? que pourrais-je apporter au monde en ce matin ordinairement spécial ?

et il m’est venu cette idée de fouiller un peu les cycles de vie… car 56 pourrait bien être un de ces anniversaires un peu insignifiant, pas comme 18 ou 21, ou 33 comme l’âge du Christ., ou 50 ou 55 même, et 60 et que dire de 65 ? mais 56…

eh bien 56 c’est le second retour de saturne, c’est la fin du 8ème cycle de 7 ans et le début du 9ème… si jamais on a besoin de couper la vie en tranche…

56 est tout de même un peu spécial… spécialement spécial… car on dit que c’est le 3ème cycle de 28 ans qui commence à cette étape, le début de la vraie vie spirituelle, la porte d’entrée vers la dernière étape de vie… ça commence à sentir la fin… moins de 10 ans avant la retraite officielle…

on dit que c’est une occasion d’une troisième naissance potentielle, retour vers le futur, retour au grand bercail cosmique… body soon back to Pacha Mama and spirit back to the stars… 

alors voici en ticadeau, un peu d’info pour vous pour vos propres cycles de 7 ans… et bonne fête d’avance à vous… allez, ati beurredé à vous aussi car nous sommes tous et toutes nés et re nés à chaque jour, surtout au printemps…

Capture d’écran 2017-04-24 à 08.55.39.png

De 0 à 7 ans : niveau organique
Il s’agit de la phase de construction de l’enfant. Tous les MANQUES inscrits à ce moment vont se représenter sous d’autres formes après. A 7 ans, les « dents de lait » tombent, et avec elles, symboliquement, le lien avec la mère.

De 7 à 14 ans : niveau pouvoir
L’enfant va apprendre à exprimer sa créativité et développer son sens du « JE ». Il doit apprendre à s’imposer. Il rencontre des LIMITES et en prend la mesure (EX : s’il ne reçoit que des interdits, la mesure est étroite). Le rapport à l’AUTORITE intervient dès lors en corrélation avec l’enseignement. Il est important dans cette phase d’accompagner l’individu pour qu’il apprenne et non lui donner « tout fait ».

De 14 à 21 ans : niveau psychologique
L’adolescent acquiert la notion de RESPONSABILITE par rapport à ses actes, car il a l’AUTRE EN FACE, ainsi, il comprend que l’autre n’est pas comme lui et devient un miroir de quelques choses. D’autre part, tout ce qui est de l’ordre de l’EMOTIONNEL (explosion des hormones) se développe. Aujourd’hui, la majorité est fixée à 18 ans alors que l’apprentissage du CONTRASTE n’est pas encore achevé. Seulement à 18 ans, selon le cycle lunaire (image mère), la femme peut être mère.

De 21 à 28 ans : niveau socio- culturel
L’insouciance se termine, la vie à des CONTRAINTES, un virage est à prendre. A 28 ans, possibilité de crise potentielle de ré- évaluation de valeurs (comme à 56 ans) où l’individu peut être amené à prendre un virage dans sa vie. Lors de cette crise, l’individu peut se sentir perdu entre sa PEUR de lâcher (trop tôt) et son désir de laisser émerger autre chose. Il doit accepter de prendre son TEMPS. C’est aussi une période de dégagement (ou de répétition) des schémas familiaux. En fonction de ce que l’on lâche entre 21 et 28 ans, on aura les préliminaires de ce qui va se passer jusqu’à 56 ans.

De 28 à 35 ans : niveau individuel
C’est le moment de libérer son potentiel CREATEUR (l’être étant construit, on pas à l’étape du Faire !). Il s’agit pour l’individu de faire la synthèse de tout ce qu’il a reçu pour en réaliser une ŒUVRE PERSONNELLE.

De 35 ans à 42 ans
Il s’agit d’un plateau. On arrive à quelque chose qui ne peut pas aller plus loin. Le risque à cet âge est de rejeter sur l’extérieur les choses qui nous font prendre les directions inappropriées. Phase de questionnement ou de FUITE, où il est fréquent de rechercher un autre « système- mère » (EX : refuge dans un parti politique, un groupe spirituel, association…) et donc de chercher la solution à l’extérieur. Il devient donc important de transformer ses propres croyances du style « je ne suis pas responsable ».

De 42 à 49 ans
C’est la période critique de la ménopause et avec elle la conscientisation du « déclin ». Souvent ressentie comme un sentiment de SOLITUDE. C’est aussi, logiquement souvent la période du décès d’un des parents, donc un sentiment d’anxiété face à son corps. C’est la prise de conscience qu’on ira pas plus haut. Phase sujette aux dépressions.

De 49 à 56 ans
On a à lâcher le souvenir des échecs des 35/ 42 ans, passage difficile entre la relation enfants/ parents et la relation paraître/ être. Ce qu’on avait rejeté dans l’éducation entre 14 et 21 ans va être ré- évalué : « TOUT DEVIENT RELATIF ». Le point de mire de cette période est 50 ans, un âge très important puisqu’ Uranus entre à ce moment là dans sa 8ème phase.

De 56 à 63 ans
Si à 28/30 ans, on ressent une deuxième naissance (sortir de la matrice) au niveau individuel, c’est pareil à 56 ans au niveau collectif. Il s’agit maintenant de développer une nouvelle participation sociale et d’appréhender un RENOUVEAU (nouveau sens à sa vie), de plus en plus tourné vers les autres (« sortir de… »). Soit en s’ouvrant à quelque chose de plus grand, soit en se rigidifiant de plus en plus.

De 63 à 70 ans
On aborde la sagesse rayonnante, avec la notion de CONTRIBUTION sans limite…

tiré de : http://pages-creatives.over-blog.com/pages/Les_cycles_de_lage_volet_1-1595829.html

2 réflexions au sujet de « cinquante-six fois merci »

  1. Prashanti

    Intéressant ces différents cycles de vie.
    À 63 ans en Indonésie on nous appelle :
     » les Oma  » . Ce qui veut dire grand-mère.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s