fermer la bouche et ouvrir les oreilles

535328_10150781815712797_1820404857_n

les dernières chroniques – 5/5/17

pas besoin de traduire ce matin, je resterai silencieux et écouterai… et vous comprendrez facilement…

mais si on voulait absolument traduire, on pourrait le faire par : fermer la bouche et ouvrir les oreilles…

mais néanmoins, en anglais, les mêmes six lettres – L I S T E N et S I L E N T – qui donnent écouter et silencieux… faut le faire… peut-être arrangé avec le guys of the movies ?

mais quand même, quel beau message non ? l’ultime message peut-être…

on dit souvent qu’il est important de communiquer, mais on devrait nous dire aussi que s’il est important de communiquer, il est au préalable essentiel d’écouter… écouter son coeur avant de faire bouger nos lèvres… écouter la vie qui nous inspire la sagesse et qui nous dicte le chemin…

car au fond, suffit de simplement demeurer silencieux et écouter… et le mystère nous est révélé…

écouter et demeurer silencieux… pas des réflexes automatiques chez-nous humains sur-médiatisés et sur-branchés invités de toute part à donner notre opinion à propos de tout, mais surtout de rien…

se la fermer et écouter le temps qui passe, ou pas…

écouter la vie qui nous parle sans arrêt, la plupart du temps en chuchotant, en douceur, et parfois, quand cela est nécessaire à nous durs dures de la feuille, en levant parfois le ton ou en criant même à l’occasion… car le silence crie parfois fort…

écouter la pluie qui tombe, et elle tombera… encore… mais quel beau message même si la situation est dramatique pour les gens qui ont de l’eau dans leur maison et tout autour, particulièrement les personnes âgées… vraiment inquiétant… mais on dit que l’armée est prête… à ça au fond que devrait servir une armée…

donc écouter et égoutter sont deux thèmes centraux en ce printemps humide…

écouter pour les uns, égoutter pour les autres… mais peut-être que l’égouttage nous demande d’écouter la nature, peut-être que ces crues ne sont que phénomène isolé, mais peut-être que pas non plus…

pour ceux et celles chanceux chanceuses d’entre nous qui ne sont pas envahi(e)s pour l’H20, invitation à écouter la vie… et d’apprécier le silence… car dieu ne crie point, dieu chuchote… ses leçons, ses secrets, ses enseignements… à nous d’écouter et d’entendre…

fermer notre bouche et ouvrir nos oreilles…

hier par exemple, LA belle journée de la semaine, avec un ami, on a travaillé en silence à nettoyer le terrain et la forêt… et la nature nous a jasé ça non stop… ça chuchotait fort mes ami(e)s… que les oiseaux qui brisaient harmonieusement le silence de mère nature… mais elle ne s’en offusquait pas… en fait, le silence de la nature inclut tous les sons, tous les bruits…

et quand on ouvre nos oreilles, souvent le coeur ouvre en même temps…

alors écoutons et gardons le silence…

écrire tout cela pour ne dire que ceci… que voulez-vous ? quand on est un gars des mots… mais au-delà des mots se cache le silence… pour cela qu’il est possible d’écrire autant pour ne rien dire…

OK je me croise les doigts et me la ferme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s