911 existentiel

18342106_1508345549178564_7384236456392699421_n

les dernières chroniques – 13/5/17

il fallait y penser non ?

d’ailleurs cette expression prendre son mal en patience est un relent de notre héritage issu de notre passé catholique… comme la souffrance qui serait requise pour la beauté… eh oui, avant il fallait souffrir pour être belle/beau…

et le paradis à la fin de vos jours chers croyant(e)s…

prendre son mal en patience nous porte à tolérer l’intolérable, soutenir l’insoutenable, à tougher les temps durs… pas que négatif car parfois la vie nous demande de soutenir des temps plus durs que d’autres… parlez-en à ceux et celles qui ont de l’eau plein la cabane… pensées vers vous…

car bien sûr, essentiel de vouloir prendre son bien en urgence…

mais avec l’état des urgences ces temps-ci, ça risque d’être long cette urgentitude… tout comme maintenant n’est plus ce qu’il était (inside joke en lien avec une chronique d’il y a quelques jours, à vous de la trouver si vous êtes assez curieux/ses)… l’urgence n’est plus ce qu’elle était non plus… comme l’enfer et le paradis… alors important d’être patient à l’urgence de nos jours…

alors comme tout est interchangeable, on peut aussi bien prendre son bien en patience que son mal en urgence…

voyez, j’ai encore réussi à tout mêler moi là là encore…

mais au fond tout se vaut et s’équivaut… blanc bunny lapin noir…

alors prendre son mal en urgence pour le changer, et prendre son bien en patience pour le savourer, et le fair durer… pendant qu’il passe… car tout passe, et repasse… comme les chinois dans le temps… faut le faire à repasser…

ces expressions – prendre son mal et patience comme son bien en urgence – touchent aussi à la dualité bien/mal… car qu’est-ce que le bien et le bon, et qu’est-ce que le mal et le moins bien ? la ligne est mince mes ami(e)s… fine ligne…

alors plutôt que de considérer la vie en bien et en mal, en bon et en mauvais, et noir et en blanc, pourquoi ne pas s’interroger sur cette fichue dualité ?

car la vie est probablement plus neutre qu’elle n’y paraît… la vie n’est ni bonne ni mauvaise, la vie n’est que ce l’on en fait, ce que l’on en voit… tout est dans notre interprétation et dans notre regard…

comme ces messages dans les biscuits chinois quoi…

13062276_1111215172232449_1655097606976143591_n.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s