I see you le vent

18881960_10211806494814438_1988499632276794096_n

les dernières chroniques – 10/6/17

traduction : on dit que voir c’est croire, mais chacun(e) voit bien ce qu’il/elle veut bien voir… – Sadghuru

voir avec les yeux ou voir avec son âme cher Sadghuru ?

car pas que les yeux qui voient parait…

car en effet, on voit bien ce que l’on veut voir et croire… mais il y a des choses que ne se perçoivent pas si facilement, du moins pas avec les yeux…

et si on dit que voir c’est croire, l’inverse est aussi vrai…  et donc croire c’est voir… si je crois à quelque chose, très probable que je risque de la voir, ou de le projeter, et de le projectionner (comme le gars ou la fille des vues que nous sommes tous et toutes)…

mais s’il y a une chose qu’on ne voit pas et à laquelle on doit croire c’est bien le vent…

hier, ici sur la côte du bout du monde, le vent était déchaîné… peu d’âmes s’y sont aventurées… autant sur la mer que les berges… ça brassait fort…

et ça m’a fait penser que le vent, même si on ne le voit jamais, tout le monde y croit… en tous cas tout le monde le ressent…

et le vent, soit on lui résiste et s’y oppose – mais au bout du compte on ne gagnera jamais contre lui – soit on s’y abandonne et on se laisse passer au-travers…

si on s’y abandonne, il peut alors nous dénuder, nous délester, nous décharner… nous libérer de nos croyances, nos illusions, nos fixations, de nos vieilles bibittes, autant intérieures qu’extérieures… car le vent peut tout chasser…

le vent est un peu comme Dieu au fond – ou peu importe le nom que vous préférez – on ne le voit pas mais on voit ses manifestations… il souffle sur tout ce qui vit et personne n’y échappe…

parfois vent frais et léger, parfois vents forts et fous… comme la vie quoi…

on ne voit jamais directement le vent mais il est partout et souffle sur tout… on ne voit que ses manifestations, on ne voit le vent que par ce sur quoi il souffle…

et même si on ne voit pas le vent, on peut bien ne pas y croire si on veut, mais il souffle et soufflera tout de même… sur tout… et tous, et toutes…

le vent ne choisis pas, le vent est juste… le vent est équitable… il traite tout le monde sur le même pied…

et quand le vent souffle sur le voile qui recouvre nos yeux, on peut alors voir l’invisible, on peut voir même ce qui ne se voit pas…

le vent peut époussetter notre âme… alors adieu poussière…

et le vent peut aussi souffler sur le voile qui recouvre notre coeur et ainsi nous permettre de voir l’amour, de le sentir et le ressentir…  mais pour cela, il faut ouvrir la porte et dire oui…

oui le vent… I see you… et surtout you see me…

2 réflexions au sujet de « I see you le vent »

  1. Samano

    Le vent qui souffle a quelque chose à te dire :
    Don’t go back to sleep
    La porte est ronde, la porte est ouverte
    Tu peux demander pour ce que ton cœur désire vraiment
    RUMI
    Via Samano

    Répondre
  2. Prashanti.

    Souffler sur le cœur pour ouvrir la porte ….
    Quelle belle image .
    Ouvrir seulement pour aimer la vie .
    Goûter encore plus au bonheur tout grand …tout doux.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s