mettre du j’aime dans le il faut de la vie…

20768185_10156418311330828_9164936991881810440_n.jpg

les dernières chroniques – 31/8/17

traduction : faites ce que vous avez à faire jusqu’à ce que vous puissiez faire ce que vous voulez faire… – Oprah Winfrey

encore une belle formule… qui est tout à fait juste à mon avis…

car on entend souvent que l’on peut faire ce que l’on veut dans la vie… ouais ouais… aussi…

en ce monde matériel dans lequel nous vivons, dans lequel la consommation a en quelque sorte remplacé Dieu, ou prendre supplante souvent donner, alors que tout coûte de plus en plus cher et où les obligations matérielles sont nombreuses – parlez-en aux parents de 2-3- enfants qui retournent à l’école ces jours-ci – faire rentrer du cash à la maison n’est pas une option…

et à moins que l’on soit héritier, faut gagner sa vie, faut travailler… faut ce qui faut…

alors avant de pouvoir faire seulement ce que l’on veut faire dans la vie, certaines choses sont inévitables… et travailler fait partie de ces musts… surtout quand on est jeunes et que l’on fonde famille…

accepter cela est déjà un bon début…

mais cela ne veut pas dire qu’on ne puisse pas faire – graduellement et de plus en plus – aussi ce que l’on aime faire malgré les obligations.. mettre du j’aime dans le il faut de la vie…

et en même temps, apprendre à aimer ce que l’on doit faire…

Crosby Still Nash chantaient : if you cannot be with the ones you love, love the ones you’re with… si on applique ceci au faire, si on ne peut faire ce que l’on veut, aimons ce que l’on fait… ou doit faire…

en commençant par accepter les contraintes et obligations qui viennent avec notre incarnation et ensuite apprendre à aimer tout tout tout ce qui vient avec… surtout ce qui ne nous enchante pas…

la leçon de toute une vie… accepter et transformer…

pour éventuellement tout embrasser, pas embrasser comme dans kiss kiss smack smack, mais plutôt comme prendre dans ses bras… dire oui… et faire en sorte que de plus en plus, on puisse transformer sa vie en une oeuvre d’art, en une création qui respecte de plus en plus nos aspirations profondes…

j’écris ceci alors que je recommence à enseigner ces jours-ci après les vacances… si j’étais indépendant de fortune, je ne ferais que de la musique dans la vie… mais pas encore là… alors j’enseigne et je gratte, j’enseigne et je chante, j’enseigne et je joue… en préparant mon après carrière d’enseignant… je prépare ma retraite… en me pratiquant à aimer mon travail autant que ma guitare…

parfois plus simple à dire qu’à faire je sais, mais quand même, c’est ça qui est ça…

2 réflexions au sujet de « mettre du j’aime dans le il faut de la vie… »

  1. Ravi

    je crois que je n’arrêterai jamais de travailler, retraite ou pas…. j’aime trop me réaliser dans l’action tout en méditant dans le silence
    et la vie est bonne avec moi,

    Répondre
  2. Prashanti

    Je préfère continuer d’être active sans avoir l’obligation de travailler.
    40 ans comme infirmière . C’est bon la retraite de cette profession.
    Un petit lundi soir à aider des personnes autrement….
    Je me sens utile et privilégiée de pouvoir encore choisir de le faire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s