quand rien ne marche plus, repose-toi

21544077_1722852671356006_1904620672807261965_o

les dernières chroniques – 16/9/17

traduction : quand rien ne fonctionne, repose-toi… ça a été une longue quête mais dorénavant, tu peux relaxer… plus besoin de chercher dorénavant, tu peux te déposer et te reposer…et ce que tu n’as pas trouvé en cherchant tu le trouveras en te reposant… il y a des choses qu’on ne peut trouver si tu les cherches… ce sont les choses matérielles : l’argent, le pouvoir, le prestige…et il y a des choses que tu ne peux pas trouver en les cherchant, ce sont les choses de l’au-delà : l’amour, la méditation, Dieu…pour ces choses tu dois trouver une nouvelle technique, une nouvelle stratégie, la stratégie du laisser aller, la technique du repos total… alors assure-toi qu’à partir de maintenant, pour au moins une heure par jour, tu vas simplement te reposer, comme s’il n’y avait rien à faire, nulle part où aller, rien à atteindre… te dissolvant, fondant dans l’existence, comme un cube de glace qui fond au soleil brûlant… disparaissant, s’évaporant, une goutte de rosée qui tombe de la fleur de lotus jusqu’au lac… alors à chaque jour, pour au moins une heure, tu seras tellement au repos que tu n’existeras pas, tu seras presque totalement absent… et en cette absence, la présence de Dieu est ressentie… quand tu n’es pas, Dieu est… – Osho

ce matin, cette note à moi-même de la part de mon maître, mon dear beloved master

un rappel d’arrêter de courir, de vouloir, de penser et marcher par en avant… un rappel pour simplement être ici, lentement, simplement, humblement…

parce que lorsqu’on n’est pas, la présence de Dieu peut être… que l’on y croit ou pas à ce concept de Dieu – parce que Dieu est davantage un concept qu’un monsieur à grande barbe blanche (ça c’est le Père Noël les amis), la présence de Dieu existe… la présence de Dieu se trouve lorsqu’on arrête, lorsqu’on ne veut rien, rien d’autre que ce qui est…

alors quelle bonne idée pour un superbe samedi matin estival de septembre qui nous dévoile ses couleurs non ?

et certains diront que la présence de Dieu n’existe pas… pourtant il – ou elle – nous en fait voir de toutes les couleurs…

2 réflexions au sujet de « quand rien ne marche plus, repose-toi »

  1. Samano

    Ho my beloved friends…Merci pour cette lumière exaltante-vibrante de fin d’été.
    Non mon ami, pas la fin : c’est l’apothéose de l’été !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s