full grâce

21318935_10155650826933917_5248526437933912235_o

les dernières chroniques – 7/10/17

c’est le week-end de l’Action de Grâce… pour nous ici up north du moins…

en effet, ça doit être étrange pour mes amis Jim et Kerry qui viennent nous visiter aujourd’hui de penser thanksgiving aussi tôt dans l’année, car aux USA c’est à la fin novembre que ça se passe… et c’est presque plus gros que Noël pour eux… plus familial… ici plus low profile… plus canadian quoi…

traditionnellement, l’action de grâce servait à souligner notre reconnaissance pour les aliments que la terre nous a offert durant tout l’été et l’apothéose de tout ça à l’automne… les légumes et fruits cannés, le bois cordé, les animaux engraissés, abattus et salés ou congelés (excusez de la violence de mon langage chers lecteurs/trices véganes), noix et autres victuailles bien stockés… prêts pour l’hiver…

mais de nos jours, plus grand lien comme ça avec la terre… ce sont plutôt les ventes du fou thanksgiving black friday qui sévissent… un peu moins fort ici quoi que la tendance tend… la grenouille s’en vient beef…

en français on dit Action de grâce, en anglais Thanksgiving… les deux sont beaux… et on devrait d’ailleurs les souligner plus plus plus, à tous les jours…

on posant des actions pleines de grâce à chaque jour, que dis-je à chaque instant… respirer gracieusement à chacun de nos souffles… scar soit la vie est une grâce, soit life is a bitch… notre choix… quoi qu’en certains endroits côtiers des USA, life is a beach

bonne idée de tendre vers une vie pleine de grâce, comme Marie dans la prière…

faire de sa vie une grande suite d’actions gracieuses, un collier de gestes empreints de bonté, de beauté, de générosité, de partage… pas pour aller au paradis un jour (1), ni pour s’arranger pour peut-être y aller… juste pour le plaisir de faire du bien… d’ête juste comme dans justesse pas iustice… très gracieux en effet…

giving thanks, remercier, mais aussi rendre grâce… quoi que ces temps-ci south of the border, c’est plus tank que thank avec le gros Narcisse au toupet orangemais on passe sur ça car on veut rester gracieux right ?

remercier et ressentir de la gratitude pour la chance qu’on a – et que tant n’ont pas – rendre grâce et ne pas oublier ceux et celles qui ont moins de chance… faire de la vie autour de soi quelque chose de plus gracieux, de plus beau, de plus délicat… toujours de plus en plus…

apprécier nos maisons et nos foyers pour la chaleur et la sécurité avec le froid qui refroidit nos fenêtres et qui cogne à nos portes…

apprécier la nourriture qui nous arrive tout cuite au bec, ou crue dans nos assiettes si on préfère…

apprécier la paix, la nature, le calme dans lequel on vit ici au nord…

apprécier les magnifiques couleurs dont les arbres se parent pour flabbergaster nos yeux..

car c’est enfin le bel automne…

me sent un peu comme ça moi à 56 ans… à l’automne de ma vie… et en paix avec cela… temps de profiter de l’expérience de vie accumulé, avec le corps encore en forme, et pas  trop en forme de poire… le temps de laisser couler un peu le temps, moins forcer, moins essayer… avoir moins pour être plus… plus whathever… et plus rien aussi…

un peu ça l’action de grâce, apprécier de plus en plus le gros rien de la vie…

allez, bonne action de grâce, et bon rien de grâce aussi… giving and receiving thanks

nous c’est en musique qu’on fera ça aujourd’hui…  merci beaucoup beaucoup… full grâce…

(1) P.S. c’est ça le nom du dernier étage de la bibliothèque Monique Corriveau dont je vous parlais hier, belle idée puisque cette biblio était auparavant une église 😉