pain quotidien

22492029_10212977333444672_688036654161009347_n

les dernières chroniques – 20/10/17

traduction : si tu es trop imbu de toi-même, la vie se chargera de te pétrir… il n’y a aucun autre traitement… – Sadghuru

aucun autre remède que celui-ci parfois…

quand notre ego a pris trop de place…

quand on pense que tout est possible… que tout nous est dû…

quand on se pense trop puissant… oh mon dieu…

quand la queue nous mène par le bout du nez…

quand on ne respecte plus l’humanité des autres…

quand on oublie l’empathie, la compassion…

quand on ne sent plus la sensibilité de l’autre…

quand on oublie de prendre soin de l’autre, tous les autres, comme s’il ou elle était notre amour, notre enfant, notre soeur, notre frère, notre père et/ou notre mère…

quand on oublie de prendre soin de l’autre comme aimerait faire prendre soin de soi, on prend sa place mais on prend trop de place, même la place de l’autre……

quand tout ça, la vie ne peut que nous rappeler à l’ordre, et nous pétrir…

quand en réaction à notre petitpaintitude peut-être, suite à succès public quelconque, quand notre pâte lève trop et nous enfle jusqu’à la tête, la vie ne peut que nous pétrir d’humilité…

et quiconque a déjà fait du pain sait que lorsque la pâte lève une première fois, il faut la faire retomber d’un bon coup de poing et la pétrir de nouveau… avec force, avec amour…

alors quand on n’entend pas ou plus la vie qui nous chuchotait stop, qui nous disait d’arrêter, d’écouter, de prendre soin… deuxième séance de pétrissage…

et qui quiconque s’est déjà fait masser en profondeur sait combien ça fait mal…

mais se faire masser l’égo est encore plus douloureux que le corps… et encore plus quand on se retrouve en première page, sur la place publique…

peut-être pour nous faire ressentir ce que l’on a fait subir aux autres, celles et ceux envers qui on a été aussi insensible…

cette insensibilité nous revient au visage… et au centuple…

dure dure leçon à apprendre… mais pas plus difficile que celle qu’on a fait subir…

mon dieu, donnes-nous ou délivrez-nous de notre pain quotidien, c’est selon…

P.S. pain en anglais = douleur… ouch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s