oui oui mon non, oui oui

22894029_2131443367124301_3178968525139258785_n.jpg

les dernières chroniques – 2/11/17 – 2

deuxième chronique quotidienne qui complète la première qui était très short and sweet quoi que droit au but…

autre chronique en lien avec le fait de regarder en soi, r’virer ses yeux, surtout le troisième qui voit autrement que les deux autres, pour observer ce qui vit en nous, particulièrement ce qu’on apprécie moins et qu’on a tendance à projeter en dehors de soi car plus facile de pitcher out there que de reconnaître et accepter en soi…

en bref on pourrait avancer qu’il est important de dire oui à son non… ça fait un peu simpliste mais c’est ça qui est ça…

osons regarder notre cave intérieure, nos racoins sombres, nos scènes de crime intérieures, nos zones d’investigation…

j’écris ceci et en même temps, je suis bien conscient que ceux et celles qui devraient regarder le plus en soi – allo chers agressifs déblatéreurs des réseaux sociaux – mais qui ne savent même pas qu’il y a quelque chose à regarder en dedans… vous qui êtes trop occupé(e)s à mordre en dehors, trop empêtrés à frapper sur tout ce qui bouge et s’exprime et qui va à l’encontre de vos perceptions, trop enclenché(e)s dans la critique externe… oh que c’est facile de trouver la faute out there ! de garrocher le blâme à l’extérieur de soi…

conscient aussi que même moi, toi, vous, nous tous et toutes qui nous considérons pourtant introspectant(e)s, pleinement conscient(e), capables de nous regarder et de nous voir, nous qui pensons qu’on regarde déjà tout tout tout en soi, sommes-nous conscient(e) qu’il y a des choses qu’on peut pas voir ? qu’on ne veut pas voir ? qu’on ne sait même pas que ces choses existent ?

malgré le fait que l’on pense vouloir tout voir, on ne voit pas tout… pas encore… un jour peut-être ? qui vivra verra… peut-être…

alors pour le moment imaginons seulement que l’on sache que l’on ne voit pas, que l’on ne sait pas tout… et que ce n’est pas certain que l’on veuille tout voir…

et demandons à Dieu, à la vie, aux saints, au Grand Esprit, ou à nos ami(e)s, de nous donner le courage d’oser regarder ce que nous ne voulons pas voir, ce qui est moins brillant en nous-même… notre part d’ombre…

SVP existence, merci de nous aider à voir l’invisible…

2 réflexions au sujet de « oui oui mon non, oui oui »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s