grande d’âme

paule-lebrun-s
les dernières chroniques – 6/11/17

salut Paule, Ma Paula…

hier c’était notre dernier rendez-vous, dernière rencontre… avec tes proches et tes ami(e)s… dans ta maison, dans ton salon, dans ton coeur et ton âme…

j’aurais voulu te prendre dans mes bras et te donner un dernier ptit hug and kiss mais tu étais toute faible et déjà un ptit peu ailleurs, alors je me suis gardé une ptite gêne et suis resté à ma place dans la fond de la salle, low low profile devant ta grandeur et ton omniprésence…

dernier meeting avant que ton corps ne quitte ton âme… car si tu ne vas jamais mourir, ça c’est clair et limpide comme de l’Ho de rites, ce n’est clairement pas ton âme qui va quitter ton corps…

no way

ce n’est que ton corps qui va s’esquiver, s’évaporer et laisser ton âme prendre toute la place, toute sa place… ici, totalement ici, partout de plus en plus… pas ton corps qui va rendre les armes, il ne va que te rendre ton âme…

tu nous montres que nous sommes loin loin de n’être qu’un corps physique…

tu es une grande âme ma belle… non non, je n’ai pas dit : grande dame, j’ai dit : grande âme, tu es grande d’âme Ma Paula… et hier, tu étais fébrile de corps mais géante d’âme en esprit, light in spirit… fly fly high qu’on chantait jadis… ce que tu commences déjà à faire toi qui est encore en corps… mais de moins en moins…

dernière rencontre pré passage avec tes ami(e)s… ben oui Amala l’avait déjà fait, mais celle d’hier en ta présence était essentielle pour nous, et pour toi aussi je le sentais… désormais, le ou la prochain(e) va probablement faire la même chose et  vous mentionner toutes les deux… vous partez un nouveau rite on dirait… the last satsang…

notre dernière date en gang, avec tes 3 gangs en fait, ton Gord et tes 2 précieuses nièces, tes chummettes et chums de Ho et ta famille sannyas… car tu étais multi gangs toi… toujours les pieds dans plusieurs gangs… un peu ce qui faisait qu’on se sentait si proches et semblables tous les deux… on aime marcher des chemins qui n’ont jamais été ouverts, on aime partir de nouvelles boutures…

hier, toute la gang, on a bourré ton salon d’amour…

comme tu voulais, on a chanté quelques ptites tounes d’Oshos… pour l’occasion j’ai lâché mon traditionnel répertoire brésilien et on a chanté des mots d’amour en anglais et en français… on a fait nos derniers là là là ensemble…

tu étais toute frêle de corps hier mais oh combien vivace d’esprit… car tu n’es clairement pas une annuelle toi, toute une vivace… tu vas survivre dans nos coeurs, tu vas survivre grâce à tes anciennes étudiantes devenues amies d’Ho, tu vas survivre grâce à ton parcours qui fut unique, innovateur et visionnaire…

c’était tout simple hier dans ton salon, au milieu de nous, tu étais aux pieds de ton Gord, qui était tout ému et fébrile lui aussi… tu as fait un ptit contact spécial avec deux pionnières comme toi, Chandra et Premo, deux matriarches de notre ptite gang… tu as croisé nos regards, tu as touché nos coeurs…

je te sentais déjà un peu partie de corps hier… mais full en corps ici… mais tu nous tirais vers là-haut… tu nous as forcé à sentir un peu où ton corps va aller d’ici quelques jours ou semaines… avec simplicité, avec dignité…

alors on ne se verra plus en corps… donc je veux te dire que nos dernières rencontres ont été importantes à mon coeur… même si je ne fais pas partie comme tel de ton équipe de collaborateurs à Ho, mes cérémonies seront toujours teintées de ta présence et j’aurai toujours une place pour toit sur mon autel personnel… tu as une invitation permanente et éternelle, sache-le…

j’a eu l’honneur et le privilège d’animer ton hommage l’an dernier et celui de Gordon cette année, saches que ça aura été un grand plaisir… de pouvoir te redonner un peu…

sister, je me sens de ta famille… en tous cas tu es de la mienne… saches que depuis août quand on a eu une cette belle rencontre de coeur sur la terrasse du café à Val-David pour préparer l’hommage à Gord, tu est toujours dans mes pensées…

tout comme Amala avant toi, tu nous montres à mourir, tu nous apprends à quitter dignement, à faire confiance à la vie, à la source, à garder notre dignité jusqu’au bout de cette étape… tu es une grande, une grande d’âme…

une ptite dame toute frêle peut-être, mais une grande d’âme.. moi c’est comme ça que je te voyais hier dans ton salon…

23131898_10154975257131027_2847937627920064007_n

et ainsi je t’entendais…

Capture d’écran 2017-11-06 à 08.01.03.png

je ne sais pas si ces mots vont se rendre jusqu’à toi, car tu dois être un peu ailleurs déjà, même si nos deux maisons sont toutes proches – peut-être pour ça que je te sens autant ? –  mais mon amour et mon amitié le feront sans doute… en fait, mon amour et mon amitié t’accompagnent constamment… avant, maintenant, éternellement…

aho ma belle, sioux now qu’on se dit ?

15 réflexions au sujet de « grande d’âme »

  1. Deva Michelle

    Ma belle amie, inspiratrice de vie, tu sera à toujours une étincelle pétillante et vivante qui brillera au fond de mon coeur Bon voyage
    Deva Michelle

    Répondre
  2. Martin Bilodeau

    Magnifique, émouvant, juste, merci pour ce texte profond de vérité ! Bon voyage dans la voûte étoilée à cette belle âme rassembleuse qui m’a tellement inspiré dans ma propre quête de sens autant dans l’ombre que la lumière. Un grande d’âme éternelle !!
    Martin Bilodeau

    Répondre
  3. Prashanti

    Oui très fragile dans son corps et encore rieuse et remplie d’amour …
    Accompagnée de son amoureux et de nous tous ….quel cadeau et privilège d’avoir pu
    y être .
    Merci Ati , ton partage est magnifique.
    Aouououou !………
    Aho………………………⚘

    Répondre
  4. Lyne St-Amand

    Chère Paule,
    Je ne savais pas que tu te préparais à partir….
    Je te serre fort dans mes bras et je fais la paix avec toi.
    Stp embrasse fort Amala pour moi!
    Bon voyage dans la lumière!
    Ma Bina ( la Bine)

    Répondre
  5. Kavitro Roy

    Que c’est beau Ati! Ton témoignage me touche mais si je connais peu Paule.
    Plein d’amour et de lumière pour ce passage Paule!

    Répondre
  6. Chantal (Catalina)

    Quel beau texte Ati…Je suis très émue et HO combien triste d’apprendre que la maladie a envahi ton corps ma chère Paule (Paula, comme dirait Gordon). Gros câlin à toi et à Gordon. Bon voyage Paule.
    Chantal (Catalina) xxx

    Répondre
  7. Yusuf

    Merci Ati,
    Vraiment touché, de l’autre bout du monde.
    Une Paula qui sera avec nous, avec moi tous les jours.
    Paule a passé sa vie à nous préparer aux passages, pour se préparer au Grand Passage.
    Merci à toi pour ce mot, merci à Paule pour le chemin intense parcouru, merci à Osho d’avoir permis ces rencontres, merci à Dieu de nous permettre de vivre et ici et au-delà.
    Yusuf / Louis

    Répondre
  8. Brigitte Bolduc

    Merci Ati pour cet écrit rempli de sensiblitété
    ..de Présence. ..
    Bon retour « à la maison » Grande d’Âme! 🙏🙏❤

    Répondre
  9. Danielle Laferriere

    Merci Ati pour ce texte qui exprime si bien ce qu’Est Paule.
    Paule, tu auras toujours une place dans mon cœur, bon passage, bon voyage!

    Répondre
  10. Paripurna

    Merci Ati pour ce texte touchant et les chansons pendant cette rencontre avec Paule, Gordon et les 3 familles. Merci Paule et Gordon d’avoir partager vos connaissances et votre amour.
    Bon voyage belle dame. Comme tu l’as dit, nous viendrons tous et toutes te rejoindre quand le moment sera venu pour un dernier grand voyage
    Aho.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s