écrin de veille !

23244585_10155023226621127_1530304728068163401_n
les dernières chroniques – 11/11/17

pas de nouvelles depuis quelques jours…

pas de nouvelles, juste pas de nouvelles… ni bonnes, ni mauvaises… pas de nouvelles…

rendu en fin de vie, le corps sur le bord de quitter l’âme, qu’est-ce qui pourraient être de bonnes ou de mauvaises nouvelles anyway ?

on ne peut que souhaiter pas trop de souffrance, de la conscience, de la présence, de la confiance… et de la patience…

une patience tranquille, patience patiente… une patience éternelle…

et de la grande joie… à l’infini…

mais c’est toi qui sait ce que ça te prend et le temps que ça a besoin de prendre j’imagine… car on n’a aucune idée de ce que tu vis belle amie…

alors nous sommes présents, nombreuses et nombreux, avec toi, loin de corps , mais surtout tout près… près d’esprit… près du coeur… juste ici, sur le bord du tien… à partir du nôtre, des nôtres… tes frères et soeurs d’âme..  juste ici… veillant bienveillamment, te veillant tout simplement…

en présence simple et patiente, chacune chez soi, chacun chez-nous, seul(e) avec toi, et toutes et tous ensemble en pensées et/ou sur le forum dédié à ton ultime quête en corps, cet espace dédié à te célébrer, y envoyant tous nos souvenirs et appréciations de ton passage parmi nous qui en a marqué plusieurs… beau, beaux… les photos sur lesquelles on te voit particulièrement…

probablement que tu te fais lire des bouts de nos messages par tes proches…

oh Hi Gord ! take care brobear… many are thinking about you too

quelque chose hein cette avalanche de mots d’amour hein belle amie ?  c’est que tu en as touché des coeurs toi tu sais ça ? tu le vois tout ça ? tu le sens ?

alors précieux temps de hang out virtuel avec toi ces jours-ci, nous, tes amies et amis, aimantés à toi en cet au revoir de corps, toutes et tous en esprits… en ce grand stand by de veille pour nous, mais probably quite a ride for you my dear non ?

on juste ici, et là… hanging in with your heart… rien à attendre… on attend sans attentes… on attendrait quoi anyway ? quoi qu’avec toi, on peut s’attendre à tout…

qu’est-ce qu’on attend pas ?

la nouvelle que ton coeur a cessé de battre ?  il ne cessera jamais vraiment… il bat dans le nôtre, avec les nôtres…

d’apprendre que ta respiration a cessé ? nous sommes ton souffle, nous sommes ta flamme qui ne mourra jamais car we keep it alive ! right gang ?

moments précieux d’hanging out and hanging in dans la twiligh zone avec toi que ceux-ci…

précieuse en effet cette vaste salle d’attente virtuelle… chacun et chacune chez-nous, chez-soi, en synchronie avec toi, en symphonie avec nos souvenirs, les unes avec les uns, les coeurs à l’unisson… en veillant sul’ perron…

toi ça va belle Paula ? you’re here ? you hear me ? c’est comment se départir d’un corps d’humain ? ça que je ne te demanderai pas… car le silence dit tout…

et sache que nous sommes nombreuses et nombreux en reliance avec toi, connecté(e)s, soudé(e)s à ton âme, en pensées avec Gord et tes proches proches…

rien que l’on puisse faire pour toi, rien d’autre que d’être ici, que de penser à toi, te porter dans notre coeur, te serrer dans nos bras, comme on peut, de loin…

rien d’autre à faire que de veiller à tes côtés, même si ces côtés ne sont pas juste à côté…

avec toi en cette étape dont nous ne savons rien, nous te supportons juste au cas ou tu aurais besoin de support… du mieux que l’on peut dans les circonstances… car on a aucune idée de ce que tu vis…

nous poursuivons chacun chacune notre petit train train quotidien, mais en pensant à toi beaucoup, tout le temps, sans cesse…

nous sommes nombreuses… mais y a des gars en masse aussi… mais on  féminise OK ? pour qu’enfin le féminin l’emporte sur le masculin… fini le temps ou le masculin l’emportait sur tout… place à la yinnitude… tu te prépares à partir à un moment où les femmes reprennent une plus grande place publique… tu as contribué à ça… tu vois une partie des fruits que tu as contribué à planter… tu les vois du bout de ta route…

toi femme loup ? ahou ahou !

t’es où en ce moment ?

juste ici !

nous chuchotes-tu…

juste ici, écoutez…

OK…

oh que j’écoute…

ho qu’on écoute…

P.S.
on va chanter aujourd’hui, we’ll drink to you, Gordon et tes proches !
Cheers !
et on en allume une à ta santé ! une chandelle of course 😉

3 réflexions au sujet de « écrin de veille ! »

  1. Danielle ethier

    Très très belles paroles. Je joinds mes vibrations d’amour et de paix aux tiennes et à tous celles et ceux qui sont touchées par le passage de cet être sur terre. ❤❤❤ DD

    Répondre
  2. Samano

    Je sens ta lumineuse présence chaque jour ma belle Paule et je vois passer la lumière par toutes les portes que tu as ouvertes et je t’entends dire c’est à ton tour mon cher Claude-Samano de plonger dans la Beauté du monde ! Mon frère, plonge dans l’aventure pendant que tu es encore en vie !
    Je t’aime comme un fou…y- a t’il une autre façon d’aimer ?

    (Merci Ati, parfois j’ai le sentiment que tu es mon frère jumeau ! )

    Répondre
  3. Prashanti

    On t’accompagne …de loin et de près à la fois.
    Avec tout notre amour , pour toi Paule et toi Gordon.
    Merci Ati pour tes écrits.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s