le vent nous enflammera…

23561686_1439533376163872_3857843465268641681_n
les dernières chroniques – 18/11/17

tout d’abord écoutez ça chers lecteurs/trices…

le vent qui vous l’apporte à domicile, à votre coeur… ces mots et ce chant…

évidemment, qu’en nous l’amour…

évidemment, que nous qui pouvons l’éveiller… et le réveiller…

mais de plus en plus évident aussi pour le coeur que nous avons besoin des autres pour éveiller cet amour qui sommeille en nous…

cet amour qui est plus grand que nous, plus grand que tout… cet amour qui nous dépasse largement mais qui nous enlace totalement… un amour infini qui nous embrasse et nous embrase…

cet amour, qui n’appartient à personne mais qui revient à tout le monde, un amour qui se répand entre nous toutes et tous et chacun chacune comme une trainée de poudre de perlinpinpin..

cet amour qui se répand de l’un(e) à l’autre… par le vent, par les ondes, par le souffle…

comme le feu a besoin d’air, l’amour a besoin de souffle… et d’ouverture de coeur pour ses graines puissent enfanter, croître et pousser… au cul de l’égo et de la peur…

la mort de nos proches nous éveille à l’amour de soi… car notre amour pour elles et eux n’est que notre capacité d’amour à soi-même..

quand le dernier souffle anime nos bien aimant(e)s et bien aimé(e)s, bien vaillamment ils redeviennent vent, et vecteur d’un amour encore plus vaste, encore plus libre et accessible…

évidemment que l’on peut survivre seule et seul… survivre mais pas vivre totalement… car la vie passe par les craques de notre coeur comme disait à peu près un certain Léonard que nous aimons encore tant…

car la flamme en nos coeurs brûlera… aidée par le souffle du vent qui nous portera…

23244585_10155023226621127_1530304728068163401_n

para sempre, par sempre…

en terminant, ces quelques mots de mon ami Jean Gagliardi qui m’a inspiré ce collier de mots, d’images et de sons ce matin,  car par ses mots reçus plus tôt, il m’a fait retrouver cette chanson et cette interprète chers au coeur…

aho !

Mon âme danse dans le vent ce matin tandis que je pense à toi.
La tempête a des atours qu’aucune rose n’égalera.
Elle m’emmène en tourbillonnant au cœur obscur de la lumière, où s’enfantent les matins radieux.
« Amour, toujours ! » crie-t-elle en chevauchant ardemment les vagues du temps.
Oh oui, le vent nous portera au-delà de tout ce que nous pouvions imaginer, jusqu’au bout de nous-mêmes.
Et là, bien sûr, je te retrouverai, intacte dans ta sauvage beauté…
– Jean Gagliardi
_______

et tenez donc, car elle la fait si bien… d’une autre façon… saxy…

___
et puisque jamais 203, elle qu’elle la fait si bien cette Sophie… une dernière fois ici-bas si les oreilles vous en disent… et que le coeur en redemande… un peu plus vite mais toute aussi belle…

https://www.youtube.com/watch?v=CgAPjIk9bx8

 

3 réflexions au sujet de « le vent nous enflammera… »

  1. Jean

    Merci Ati, merci… pour ces mots et la joie de voir, d’entendre que le vent porte par delà l’océan l’étincelle qui nous fait nous enflammer. Parce que la vie est courte, n’est-ce pas, et qu’elle doit être vécue avec passion, avec amour.

    Aho !

    Répondre
  2. Prashanti

    Très belle chanson …c’était notre chanson thème à notre dernière quête de vision en Arizona avec Paule et Gordon en octobre 2016.
    Le vent emporte presque tout sauf l’essentiel : l’Amor.
    Gracias !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s