vendredi fiou

10565285_730785173662547_3894445390845374552_n.jpg

les dernières chroniques – 24/11/17

traduction : saviez-vous que la mode du black fryday date du temps de l’esclavage ? eh oui… au lendemain de l’Action de grâce, les négociateurs d’esclaves vendaient leurs esclaves à rabais pour aider les propriétaires de plantations à acquérir de l’aide en vue de l’hiver (pour couper le bois et hiverniser les installations), d’où le nom

alors après l’été des indiens, le vendredi des noirs… assez sombre héritage en effet… et chez nos voisins, journée de fous furieux et curieux d’aubaines aujourd’hui… alors qu’ils seront nombreux à courir après le best deal ever… pour être en mesure d’épargner au-dessus de leurs moyens… si on ne peut être, on peut toujours essayer d’avoir… car plusieurs se contentent de demeurer des êtres d’avoirs…

mais au fond…

23755669_10155415905633172_2999169033033753290_n.png

car ce vide intérieur, cet abysse existentielle, on ne remplira jamais ça avec de la matière, ni des bébelles, ni affaires, ni cossins…

on ne peut que l’accepter, le reconnaître, le fouiller, l’explorer, l’apprécier pour ce qu’il est, et surtout ce qu’ils permet ce grand vide… l’immensité… ce à quoi la mort mène… eh oui, on ne se débarrasse pas de la mort aussi facilement dans ces chroniques…

mais pour apprécier ceci, il faut abandonner cela… tout ces celas auxquels on a rêvé et qui ne se manifesteront jamais par l’obtention de guguss… car que ceci la vie… ni plus ni moins… et tout cela…

vendredi noir, summum du matérialisme, plus gros party de magasinage au monde… à part peut-être en Chine qui a sûrement son pendant similaire avec la journée des célibataires dans la caverne d’Ali Baba… peut-être que notre correspondant en Chine nous le dira 😉 yo Yu !

plutôt que black fryday, allons-y donc pour un black flyday cette année…

envolons-nous, volons de toutes nos ailes, les propres comme les moins

Capture d_écran 2017-11-16 à 16.38.02

élevons-nous au-dessus de la matière… cet insoutenable légèreté d’être…

23722255_10155009733086027_336143432050881437_n

ou plongeons dans l’immensité…

21368960_284243238722788_2587014948940811577_o

car le ciel est aussi ci-bas…

et les bébelles, on laisse ça aux Pères Noël…

et même là… on ne deviendra pas fous… ni folles… dans cette course folle…

22688541_1520424098026627_3360450748163254423_n.jpg

car

22780566_920968828090572_3649162068267250431_n.jpg

all right gang, cette année, on change de track… on ralentit, on sort de la roue et on humanise les fêtes ?

___
et ci-bas des mots judicieux et une idée anticonformiste…
https://usbeketrica.com/article/black-friday-profitez-en-n-achetez-rien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s