ce ça qui watch

26168146_10213407235193789_971108240274240070_nles dernières chroniques – 13/1/18

ce matin, une présence m’habite… comme elle vous habite vous aussi…

quelque chose qui nous voit, qui nous guide, qui nous protège…

ce matin une confiance m’habite… comme elle vous habite vous aussi…

oh bien sûr nous avons parfois nos doutes, nos baisses de confiance, comme certains ont des baisses de pression…

mais si on a le choix, pourquoi ne pas aller vers la confiance, la foi…

malgré tout ce qui se passe autour de nous, en nous,…

même si ça semble bien incompréhensible par moment cette vie terrestre, particulièrement en ces temps où nous sommes branchés sur tout ce qui s’y passe, et il s’en passe en ta…

car soit on garde la foi, soit on vient fou, et folle…

personnellement, malgré mes doutes et incompréhensions, j’aime l’idée qu’une présence veille, une présence bienveillante prend soin…

et ce malgré les apparentes injustices, malgré notre insignifiant refus à prendre soin les uns des autres, malgré cette folle human race vers le now here

mais j’avoue, pas toujours évident de faire confiance et de garder la foi en cette présence de Dieu – ou du nom que vous voulez selon votre préférence philosophique et/ou religieuse, ou plutôt la vie, l’univers, l’existence, la terre, ou même Rien avec un GROS R si vous êtes du type qui n’aime et ne croit en rien…

mais il doit bien y avoir quelque chose qui watche sur nous, sur cet univers, sur cet ensemble fou et organique, aussi complexe et infini qu’inimaginable dans son immensité… du moins pour notre ptite tête de pinotte…

en tous cas, plausible, possible si on ne peut aller jusqu’à probable…

car parce qu’on ne comprend pas quelque chose que ça n’existe pas et qu’on doive le nier… la vie est si complexe qu’on ne peut qu’avoir confiance et la foi pour qu’elle fasse sens…

sinon, what to do ?

rentrer l’eau, fendre le bois, chauffer le poêle et méditer sur cette énigme ?

continuer de vivre comme si de rien n’était ?

poursuivre le course en espérant ne pas s’essouffler avant la fin de notre course folle…

sans vouloir revenir encore sur la mort qui se rapproche de nous avec le temps qui passe, celle-ci est tout de même une formidable enseignante quant au moment présent, qu’à l’unicité de l’instant…

elle nous rappelle à l’ordre en ce grand désordre, elle se rappelle à nous par celle des autres… elle nous dit d’apprécier ce qui passe pendant que ça passe… car ça passe…

mais j’aime croire que ça watche aussi…

et picabou, I see you

oui oui toi qui lit ceci, ici, de là-bas, je te vois te voir me regardant…

4 réflexions au sujet de « ce ça qui watch »

  1. Samano

    Un clin d’œil de notre chère Paule : La vie n’est pas une énigme à résoudre mais un mystère à vivre !
    Et j’ajoute à aimer, à célébrer brodeur de mon cœur !

    Répondre
    1. Samano

      Synchronicité : au moment où je termine ce mot c’est Veeresh qui se présente dans mon IPod : Paradise, We can create Paradise, l know we can !

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s