maman présent

Satellite20a8les dernières chroniques – 21/2/18

ce matin, envie de vous raconter une petite histoire (traduite et adaptée)…

une ptite histoire de foi, une ptite histoire de bébé là là… ici…

c’est l’histoire de deux fétus jumeaux dans le ventre de leur maman…

un dit à l’autre : penses-tu qu’il y de la vie après qu’on sorte d’ici ?

l’autre dit : pourquoi tu demandes ? bien sûr… il faut qu’il y ait quelque chose après qu’on sorte d’ici… peut-être sommes-nous ici pour préparer pour ce qu’il y aura après

pas rap, dit le premier… il n’y a pas de vie après qu’on sorte d’ici … quel type de vie ça serait de toute façon ?

le deuxième dit : je ne sais pas mais à l’extérieur il y aura sûrement plus de lumière qu’ici … peut-être marcherons-nous avec nos jambes et mangerons-nous avec nos bouches ?  peut-être aurons-nous d’autres sens que nous n’utilisons pas en ce moment ?

le premier répondit : quelle absurdité, c’est impossible de marcher… et manger avec nos bouches ? tout aussi ridicule… ce cordon nous fournit toute la nutrition et tout le reste dont nous avons besoin… mais ce cordon est si court… l’idée d’une vie après qu’on soit sortis d’ici doit donc logiquement être exclue

l’autre insistait néanmoins: et bien je crois qu’il y a quelque chose et que c’est peut-être différent d’ici… peut-être que nous n’aurons plus besoin de ce cordon…

le premier de répondre: impossible… s’il y a de la vie, pourquoi personne n’en est jamais revenu ? quand on sort d’ici, c’est la fin de la vie et après, il n’y a rien d’autre que noirceur et silence… qui ne mène nulle part…

je n’en suis pas certain, dit l’autre… mais il est certain que nous rencontrerons maman et qu’elle prendra soin de nous…

l’autre répondit : maman ! sérieusement ! tu crois en maman ? ridicule… si maman existe, où est-elle maintenant ?

et l’autre de répondre: elle est partout autour de nous, nous sommes entourés par elle… nous sommes faits d’elle… nous vivons en elle… sans elle, ce monde ne serait pas et n’existerait tout simplement pas

l’autre d’ajouter: peut-être, mais je ne la vois pas alors il est clair qu’elle n’existe pas

ce à quoi l’autre répondit: parfois quand on est silencieux, qu’on prête attention et qu’on écoute attentivement, il me semble que l’on peut sentir sa présence, et entendre sa voix pleine d’amour, s’adressant à nous de là-haut…

alors chers bébés lecteurs/trices, faisons silence, sentons, écoutons…

maman ?

aho my God !

deux-bebes-genetiquement-differents-par-gpa.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s