bienveillance

28378386_10156199631776983_5417523872478426317_n

les dernières chroniques – 22/2/18

traduction :
la bienveillance incarnée en mots suscite la confiance
la bienveillance incarnée en pensées suscite la profondeur
la bienveillance incarnée en don suscite l’amour.
..                   – Lao Tzu

avant d’entrer dans le vif du sujet, quelques spécificités langagières…

techniquement, kindness devrait se traduire par gentillesse, mais mon petit traducteur intérieur rebel lui a préféré le terme bienveillance…

car pour moi, gentillesse réfère davantage à notre rapport aux autres, alors que bienveillance constitue davantage une disposition envers la vie en général… que personnel bien sûr… car je peux être autant bienveillant que gentil envers moi-même, mais il me semble que bienveillant est moins porté vers les autres, que ça part tout d’abord de soi… fussy le chroniqueur je sais…

d’autre part, le terme incarné ne traduit pas nécessairement le in dans la version anglaise de la citation, transformé par ma tête et mes doigts ici en ici… mais le terme incarné force l’application concrète du principe, sinon ça peut très bien rester aérien et philosophique ces beaux mots et principes…

alors, une fois ces précisions apportées, allons-y avec la citation…

quelques couples de mots ressortent donc de cette citation pour moi :

bienveillance et incarnée,
mots et confiance,
pensées et profondeur,
don et amour…

la bienveillance ne peut être qu’incarnée car sinon elle reste mots qui flottent… beaux principes vides qui composent les discours politiques mais qu’on est tannés d’entendre si non accompagnés de gestes concrets… walking the talk said the native poet

la bienveillance incarnée en mots et en pensées peut susciter confiance et profondeur… essentiel pour créer un environnement de confiance et de profondeur, mais que premier pas, et ça restera insuffisant si ça ne se traduit pas en actions concrètes, d’où le terme don et amour…

car le don doit se traduire en actions vraies et visibles, le don ne peut simplement se vouloir ou se faire souhaiter… le don doit se faire chair, le don doit se faire voir, le don doit toucher directement les autres… donner plutôt que prendre en cette ère de me, myself and I… daime daime…

Veeresh disait d’ailleurs : work is love made visible… un peu la même chose…

donner sans compter, donner dès qu’on peut et chaque fois qu’on peut… donner car donner c’est recevoir… mais jamais garanti ce que l’on recevra… parfois on peut très bien donner de l’amour et on reçoit un char de m… ainsi, on ne peut donner dans le but de recevoir… la vie est trop intelligente pour ça… on donne et on voit ensuite ce qui nous reviendra… en pleine face ou en plein coeur…

donner car c’est tout ce que la vie fait, c’est donner… la mère donne vie, la terre donne vie, la vie se donne et nous prend en retour… et nous reprendra ultimement…

et quand on laisse la vie nous prendre en mains, quand on se donne, nous devenons amour… et serviteur/trice de la vie…

merci Lao Tzu

3 réflexions au sujet de « bienveillance »

  1. Samano

    Ton petit traducteur intérieur a bien raison : bienveillance est beaucoup plus pertinent que gentillesse qui est un peu trop sucré…à mon avis ! C’est comme  »cute » !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s