amourir

29101927_2137321546339540_1806731023023603712_n.jpg

les dernières chroniques – 5/4/18

traduction : j’ai appris que la douleur, au fond, n’est que de l’amour… c’est tout l’amour que vous voulez donner, mais que vous ne pouvez donner… tout cet amour non partagé qui va se loger au coin de vos yeux, former une boule dans votre gorge, de même qu’en ce vide en votre poitrine… la douleur n’est que de l’amour qui ne va nulle part… – Jamie Anderson

la douleur, de l’amour non partagé ? beau concept… makes sense…

utiliser la douleur pour transformer le difficile et le malaisant qui vivent en chacun(e) de nous… car oui nous portons tous et toutes en nous une part de douleur, des zones d’inconfort troubles et confuses, des ptits bouts d’ombre… ça fait partie de la game humaine…

que ce soit notre propre douleur personnelle, soit celle liée à notre petite histoire personnelle depuis la naissance du corps, ou que ce soit la grande Douleur, celle avec une grand D, la Douleur perpétuelle de l’Histoire avec un grand H… cette Douleur génétique qui vient avec le fait de vivre dans un corps, cette possibilité de douleur qui circule dans notre sang, dans nos gênes jusque dans l’ADN humain, et ce depuis des millénaires…

car si on observe avec attention sur l’histoire de l’humanité, on constate qu’une folle somme de douleur et de drames se sont vécus au fil des siècles… et cette douleur n’est pas disparue, ne disparait pas et ne disparaitra pas non plus… la douleur flotte partout…

mais pour la vie fasse sens, il faut que cette douleur devienne essence au service de la vie… un moteur vers le dépassement et la transformation de la douleur… compost pour nos corps et nos âmes qui sont marqués à jamais par la douleur vécue – personnellement ou collectivement… mais y a de l’espoir…

car si on ne peut défaire ni refaire les expériences douloureuses de notre passé, on peut s’approprier cette énergie trouble et la transformer…

et la première cible de l’amour ne peut être que soi-même… de soi-même à soi-même l’amour… et éventuellement, quand on s’aimera soi-même comme un fou et comme une folle, on pourra commencer à aimer le monde entier… qu’il y ait quelqu’un ou pas autour de soi… car comme nous le disait si souvent Osho lorsqu’encore en corps, l’amour n’est pas une relation, l’amour est un état… une façon d’être, une façon de vivre… a way of being…

et Osho disait aussi que la douleur est inévitable si on veut connaître l’exstase car la douleur est le feu de l’alchimie… que l’amour est plus grand que petit soi et que si l’on veut devenir amour, cela requiert de devenir plus grand que petit soi justement…

l’amour n’est pas la romance que nos histoires d’enfance ont tenté de laisser comme traces permanentes dans nos ptites têtes et nos grands coeurs… avec un certain succès… car nous sommes encore souvent à la recherche futile du ils s’aimèrent pour toujours et eurent beaucoup d’enfants… comme si on ne pouvait qu’aimer une seule et même personne pour toute sa vie…

pourtant l’amour est simple… mais en même temps spontané, autonome, éphémère, irrationnel, mystérieux, sans objet ni forme… l’amour se suffit à lui-même, ou à elle-même car on pourrait avoir tendance à penser que l’amour est un peu plus féminin que masculin… juste une intuition féminine…

alors osons l’amour… osons fouiller en soi, puiser dans notre réservoir de douleur et de souffrance enfouies, respirons dedans et transformons-là…

méditation d’Atisha:
avec chaque inspiration, on respire sa propre douleur au niveau du coeur, puis avec la flamme et le feu de l’amour universel qui vit en chaque coeur, on transforme tout sentiment et sensation teintés de négativité et de douleur… on garde l’énergie pour un moment… puis, à l’expiration, on relâche toute cette force d’amour… on entame ce processus avec sa propre douleur personnelle puis, quand on devient good at it, on peut commencer à transformer toute la douleur du monde… job infinie, soyons patient(e)…

2 réflexions au sujet de « amourir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s