bout de viarge

23434925_1874067776241799_8525756720607455372_n

les dernières chroniques – 11/6/18

traduction : personne ne meurt vierge, la vie baise tout le monde… – Kurt Cobain

pas surprenant qu’un gars remette avant terme la vie qu’on lui a prêtée avec une pareille philosophie me direz-vous peut-être…

je ne veux ni dénigrer Cobain, ni sa musique, que je ne connais ni l’un ni l’autre d’ailleurs, mais on peut utiliser ses mots ce matin pour réfléchir sur la vie…  avant la mort… qui arrivera fort probablement pour chacun/e de nous un moment donné…

moment qui est soit encore à venir inopinément (vive Apple pour ce terme 😉 ou qui est déjà prévu… seul Dieu le sait… sauf que lui on ne sait pas s’il existe ou sous quelle forme du moins…

soit qu’on voit la vie comme une pute qui fourre tout le monde – excusez les gros mots mais c’est pour rester dans le concept Cobain – soit comme un lieu d’apprentissage qui relève du pur et parfait mystère… mystère qui nous révèle parfois quelques bribes de de son secret…

donc un gros bordel la vie ? ou un laboratoire humain ? votre choix…

évidemment que lorsqu’une badluck nous tombe sur la tête, life is a bitch pour un moment… mais même là, quelque chose à apprendre…

la façon dont on perçoit la vie alignera inévitablement le sens que prendront les expériences que nous vivrons, qu’elles nous semblent bonnes ou mauvaises – d’ailleurs un autre sujet de discussion ces deux termes mais plus tard… ou jamais… tout bon anyway…

probablement qu’un jour on réalisera que la vie n’est ni bonne ni mauvaise, ni une pute ni une free ride… la vie n’est probablement qu’une opportunité neutre et libre de choix… that’s it, that’s all… mais peut-être aussi que la vie est beaucoup plus que ça et que pour le moment on ne s’en rend pas tout à fait compte…

peut-être que lorsqu’on flottera dans les nuages, way up there de retour au Pays d’en Haut, on constatera que cette incarnation était déjà programme et qu’elle est parfaite dans toutes ses déclinaisons et avec tout, absolument tout ce qui arrive…

en fait soit tout est déjà prévu, soit tout est un grand hasard relevant du grand n’importe quoi… ou peut-être que la vie est in between, avec quelques grands événements inévitables devant se produire alors que d’autres sont laissés à notre choix…

mais même si on trouve que la vie nous fourre par toutes les orifices, même si on se sent parfois abusé(e)s et harcelé(e)s par elle, intéressante l’idée de demeurer vierge quand même non ? de rester curieux(se), de se maintenir dans une certaine innocence, de garder notre tasse vide et notre regard frais…

en fait inévitable si on veut maintenir un minimum de santé mentale de renaître à caque jour…

bien sûr on ne peut faire abstraction du passé et de nos multiples expériences, plaisantes ou dé, et bien sûr que  notre corps mature et vieillit même, et bien sûr aussi que les années nous rentrent dedans…

mais j’imagine qu’il en revient toujours à nous-même d’en faire une bénédiction, du matériel d’apprentissage ou une partouze dans laquelle on se fait fourrer allègrement, ou pas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s