pouce en l’air et dring dring wow wow

38739755_1763302520449767_5728939507563102208_n

les dernières chroniques – 27/8/18

au début, ce n’était que virtuel ce rêve… un rêve flyé et à peu près…

puis il y eut l’enregistrement… et alors ça commence à s’entendre…

 

puis à se toucher…

car le livret de chants, au début, ce n’était que ça… beau mais plat…unidimensionnel… virtuel… ainsi…

01. Les Hymnes du Pays d'en Haut - Book

mais depuis hier, ça a pris du relief et ça se touche…

0-4

et ça se lit…

0-3.jpg

alors ça doit être vrai… pincez-moi quèqu’un comme me disent souvent mes cordes de guitare… dring dring… je rave… wow wow

hier, j’ai passé la journée avec mon ami Stéphane à fabriquer du rêve… en livres… des livres de rêve, des kilos de rêve en papier… une vraie shoppe à rêves chez-moi depuis quelque temps… de notes et d’accords tout d’abord, puis de couleurs et de papier maintenant…

hier, c’était la version paroles du livret, et dès aujourd’hui, je finalise la version avec accords pour mes ami(e)s musicien(ne)s…

et pendant ce temps, on continue à mixer les 12 hymnes, avant d’aller au studio pour le mastering – processus dont je ne sais encore à peu près rien… mais duquel, je le sens, j’en apprendrai un peu dans les prochains mois…

et à magasiner les clés USB car en MP3 et sur ce support que sera distribué l’album, les CD étant out… et polluants…

captivant processus que de réaliser un rêve… un rêve un peu fou mais pas trop… juste assez crazy… un rêve de notes et d’accords d’abord, de couleurs et de papier maintenant… et bientôt un rêve de rencontres d’âmes, de coeurs et d’oreilles dans le cadre des spectacles à venir…

ce que j’apprends jusqu’à maintenant de ce processus de création de rêves, c’est que ça requiert inévitablement l’aide des autres… tout seul, on ne va nulle part… tout seul, on fait bien peu… et un peu dur…

ça prend bien sûr quelques bonnes idées, un peu de guts et de

39987534_10155363997677105_5242616460806717440_n.jpg

(facultatif pour les femmes qui ont d’autres atouts 😉 de même qu’un bon sens de l’humour et d’auto-dérision, beaucoup de travail et de jeu et de passion mis en actions, mais aussi, de l’ouverture d’esprit face aux idées qui seront les meilleures et pas nécessairement les nôtres… bien s’entourer disait le poête…

que de gratitude envers toutes ces personnes qui collaborent à ce rêve en ma compagnie, tous ces somnanbules aussi fous et folles que moi qui ont décidé de venir se saucer les orteils dans ce little dream of mine

que de gratitude envers toutes ces personnes qui ont collaboré financièrement au projet, qui m’ont initialement fait croire que c’était possible…

gratitude envers les musicien(ne)s et chanteurs/teuses qui ont fait dring dring wow wow sur mes ptits airs venus d’un pays peu connu là-bas en haut, et un peu de nulle part… ou de partout c’est selon…

gratitude envers Charles mon capteur de rêve et de son et multi-instrumentiste qui a saisi l’essence de l’idée et de ma voix et ma guitare… en plus d’ajouter quelques dring dring lui-même à ma douce cacophonie mélodique… wow wow…

gratitude envers mon ami Stéphane qui a conçu le design de l’affiche et du livret et qui m’aide à transformer mon rêve en livres…

gratitude à ma belle et à petite Lilia de vivre ça avec moi et d’en faire partie intégrale avec leur voix, piano et coeur…

clairement, la grande leçon de cette aventure est cette collaboration développée ave les ami(e)s…

et ça ne fait que commencer…

dring dring wow wow et

38739755_1763302520449767_5728939507563102208_n

 

2 réflexions au sujet de « pouce en l’air et dring dring wow wow »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s