délicate relation maître-disciple

Capture d’écran 2018-09-01 à 03.29.33.pngles dernières chroniques – 1/9/18

Prem Baba, un maître spirituel du Brésil à la mode, en lien avec les enseignements de l’Inde et les cérémonies d’ayahuasca, est dans l’eau chaude…

en gros, et apparemment, selon ce qu’on en dit, l’histoire veut qu’il ait eu une relation sexuelle avec deux de ses disciples il y a une dizaine d’années… rien de mal en soi à mon avis… mais ce serait arrivé pendant qu’elles étaient mariées chacune de leur côté, que leurs relations respectives avec leur maris étaient difficiles et qu’elles auraient cherché conseil et clarté auprès du gourou… elles ont fini par se séparer de leur mari respectif… et l’histoire remonte aujourd’hui… tous les éléments pour une telenovela juteuse sont réunis…

personnellement, je ne sais pas ce qui s’est passé… n’en ai aucune idée… car pas mal loin de chez-nous… et sincèrement, ça ne m’intéresse pas tant que ça… potins juteux mais potins quand même… et toujours des interprétations différentes de part et d’autre…

mais je fais confiance que chacun chacune, éventuellement, devra faire face à sa propre conscience…

malgré mon manque de connaissance face à ce qui s’est réellement passé entre Prem Baba et ces femmes,  j’ai tendance à avoir un bon feeling envers ce maître que je connais très peu mais dont je connais quelques-un(e)s de ses disciples… et ses hymnes sont très beaux, muito lindos

son témoignage sur vidéo sounds real and sincere… c’est dans l’article en portugais et traduit en anglais…

pour être disciple d’Osho depuis belle lurette et pour avoir connu de plus loin que de plus près les péripéties spectaculaires du ranch à être survenues autour d’Osho dans les années 1980, I can relate to this story

je reconnais l’attrait du monde face au scandale et le goût de certain(e)s à manger du méchant gourou profiteur… toujours facile de blâmer autrui… toujours facile de se poser en victime… toujours confortable d’attendre quelque chose de magique de la part du maître… ou de quiconque en position d’autorité for that matter…

et of course Prem Baba s’est placé dans une situation délicate en acceptant de devenir maître de disciples… et il doit dealer avec cette décision… et je crois qu’il le fait sincèrement…

j’ai passé 1 mois à Alto Paraiso au Brésil il y a deux hivers, là où Prem Baba a établi un ashram et où plusieurs de ses disciples gravitaient… certains résidents d’Alto de longue date commençaient à être dérangés par la présence de si nombreux disciples qui commençaient à prendre un peu le contrôle de la place…

et drôle de coïncidences, plusieurs citoyens annoyed étaient des disciples d’Osho plus âgé(e)s… comme si l’histoire se répétait, mais avec une nouvelle gang… car nous en avons dérangé bien du monde nous, disciples d’Osho, dans le temps… l’arrogance de la jeunesse… et le poids du nombre… sans compter la joie de vivre…

quiconque n’a jamais rencontré un tel être avec un charisme spécial, avec un tel magnétisme, avec une émanation d’amour ne peut savoir ce que c’est que s’incliner devant un maître… ça se fait depuis des milliers d’années, alors tout à fait humain…

et en même temps, en cette époque de moi moi moi and only little me, le contre-argument parfait de cette dévotion est que l’on est notre propre maître et que l’on n’a pas besoin de quiconque pour nous montrer la voie… vrai aussi…

mais l’un n’empêche pas l’autre… au contraire…

mais nous sommes encore imprégnés par la peur de se faire fourré(e)s par la religion… remarquez qu’avec ce qui monte du passé sombre de l’église catholique et de l’agissement de ses prêtres depuis quelques temps, tout à fait compréhensible…

cette histoire autour de Prem Baba me touche personnellement en tant que disciple…

car je comprends les femmes de s’être senties utilisées par leur prétendu maître, quoi que je ne peux concevoir qu’elles ne furent consentantes… mais tout de même, à la lumière de l’époque actuelle, les faits passés sont ré-interprétés et ne passent plus… comme ils ont déjà passé du moins…

mais en même temps, si on choisit le rôle de maître, on doit être impeccable… et prévoir l’imprévisible… mais un maître a bien le droit de conserver une vie sexuelle si cela est fait avec le consentement de toutes les parties impliquées – jeux de mots autorisé…

et je crois que tout autant sage qu’il soit, Prem Baba a quelque chose à regarder, et je crois qu’il le fait avec honnêteté et sincérité… du moins j’ose le croire… il a choisi de joeur le jeu du gourou, avec tout ce que cela implique…

sans avoir été ainsi gourou moi-même, j’ai pendant des années occupé un rôle de leader et de thérapeute… rôle que j’ai apprécié et que j’ai eu besoin de jouer puisque je l’ai joué et je l’assume.. mais quand le revers moins doré de la médaille s’est révélé, j’ai pris mon trou et j’ai dû me regarder le fond de l’âme… et prendre la responsabilité de tout ce que j’ai fait et créée en jouant cette game… tout tout tout m’appartient…

car tel est le message du maître anyway… ou devrait l’être s’il ne l’est pas… toute action entraîne des conséquences…

intéressant comment l’histoire se déploie et se répète… mais en même temps se précise…

personnellement, ces jours-ci, j’aime bien m’en remettre à une plante sacrée comme maître pour me révéler inévitablement ce que j’ai à voir, surtout ce que je ne veux pas voir… personne d’autre que moi avec moi, par le biais de la nature…

et j’aime le faire en compagnie de mes ami(e)s car si j’erre éventuellement, ils et elles sauront me le dire right friends ? c’est la beauté du groupe et de faire les choses out there in the open…

à suivre…

__
article en portugais avec vidéo de Prem Baba traduit en anglais
https://www1.folha.uol.com.br/cotidiano/2018/08/discipulos-acusam-guru-espiritual-prem-baba-de-abusar-de-mulheres.shtml?loggedpaywall

traduction de l’article en anglais
https://www1.folha.uol.com.br/internacional/en/world/2018/08/spiritual-leader-prem-baba-accused-of-sexual-abuse.shtml

3 réflexions au sujet de « délicate relation maître-disciple »

  1. Ravi

    je l’apprend….

    que veulent ceux qui sont ;a la recherche d’un maître?
    que recherchent-ils intérieurement?
    et quel est le chemin du maître?

    illusions? je viens de lire ta chronique de ce matin et le clip

    sommes nous à la recherche de l’illusion «de la fusion maternelle»?

    Répondre
  2. Prashanti

    Ouf !!!!
    Très complexe cette relation.
    Pour avoir  » l’ILLUSION  » d’être aimée , spéciale , unique , que sommes nous prêtes à faire ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s