musique multisensée


les dernières chroniques – 20/10/18

le chroniqueur est fou comme un ptit balai de sorcière…

je suis allé cueillir mes 200 premiers CDs hier… quel bel objet… cette pochette a été conçue en collaboration avec mon ami Stéphane Dufort (rainbowcircle.ca)… je le souligne car c’est important… il a donné une signature très esthétique à notre humble musique… et je lui en suis très reconnaissant…

je dis humble musique car c’est notre premier CD, pas encore d’égo de musicien… mais à force de travailler on va y arriver 🙂

et je dis notre musique et non ma musique, car moi tout seul, ça ne sonnerait pas du tout comme ça sonne maintenant… alors encore une fois merci à Charles, Édith, Jim, Raoul, Myriam, Lilia, Joelle, Éloi et Bijou, mes comparses en cette aventure…

pour en revenir à l’objet CD, initialement, je ne voulais pas faire graver de CDs; j’avais plutôt en tête de faire faire des clés USB format carte de crédit avec le logo car je trouve que les CDs sont un peu dépassés… et pas très écolos… mais comme les clés USB sont encore trop dispendieuses, je me suis rabattu sur les CDs…

et comme en faire faire 500 coûte presque aussi cher que d’en faire faire 1000, je me suis dit : why not coconote de musique 😉

alors en plus de chroniqueur et musicien à temps partiel, me voilà rendu pusher de CDs on the side

comme on compte faire quelques spectacles ici et là avec notre musique, il était essentiel d’avoir un objet si les gens aiment nos chants et nos notes de coco pour nous ramener à la maison…

drôle de feeling quand même hier quand j’ai ramassé les dits objets car dans les faits, comme la version MP3 était déjà en ligne depuis un bout, je n’ai rien fait avec les CDs… non, pas vrai, ! j’en ai glissé un dans le lecteur de mon auto… une des dernières places où ils servent 😉 et encore là…

quand même, le fait d’avoir un objet constitue tout de même quelque chose… je sais que ça ne veut rien ce que je viens d’écrire là… mais ça fait tout de même quelque chose au coeur…

comme les livres qui ne disparaitront jamais j’imagine… le toucher et la vue sont des sens précieux… y a pas que l’ouïe…

alors voilà, après l’étape création suit celle de la promotion… pas ma préférée je l’avoue… mais faut ce qui faut…

on a 2 concerts prévus, le 4/11 au Théâtre des Marais à Val-Morin, et le 11/11 au Gésu à Montréal… en après-midis…

les deux concerts seront en deux parties : pour la première, Édith, ma belle, va jouer tous les hymnes au piano alors que dans la deuxième, Charles et moi nos joindront à elle (sans oublier Lilia pour Crianças, la 5 ;-)… et le 11, notre ami Jim sera aussi avec nous et sa guitare au Gésu…

si vous voulez écouter la musique, j’ai encore débloqué le site pour le week-end:
https://atisupino.hearnow.com/

bien sûr vous pouvez vous procurer l’album en ligne, simple et facile et si de notre temps…

mais si vous cherchez un bel objet à toucher et à voir, ou pour offrir en cadeau, à Noël ou à la Trinité, pourquoi ne pas offrir la musique et la beauté ensemble, beau 2 pour 1

un CD pour 20 $, 2 pour 30 $, 3 pour 40 $ ou 5 pour 50 $… good deal mes ami(e)s, bon deal…

atisupino@gmail.com

voilà mon pitch de vente est fait, qui vivra écoutera…

et en passant, la seule raison pour laquelle on veut vendre notre musique, c’est pour pouvoir en faire d’autre… déjà un autre album de 12 hymnes est en chantier, Hinos do Vale da Vida, plus une version piano des Hymnes du Pays d’en Haut – Les Hymnes du Piano d’en Haut

et en terminant, un merci tout spécial aux gens qui ont soutenu ma campagne de $ocio$ le printemps dernier, c’est grâce à vous si ce ptit oiseau est parti en orbite… vous savez qui vous êtes… et moi aussi…

4 réflexions au sujet de « musique multisensée »

  1. Carmen Chatelain

    Ati, tu as bien raison d’être fou comme un balai de sorcière à la vue de cette magnifique pochette. Elle est belle, inspirante, joyeuse, esthétique, bref elle est super! Le CD qu’elle contient est tout aussi inspirant et agréable à entendre. Merci Ati!

    Répondre
  2. Anandgyan

    La musique est un cas lisse de détail.

    C’est le silence
    mais quand c’est le « groove »,
    il y a le « beat »,
    et le « Meet »,
    car art oblige.
    L’art inspire et transporte
    et ne demande point d’être ésotérique
    (mais ça aide…).

    La musique pour peindre des émotions n’est pas sans détail.

    Vaut mieux être saoul que sourd.

    (Mais c’est discutable)

    Faut surtout entendre à rire,
    ce que même un sourd peut le faire!

    M’enfin, la musique c’est quelque chose.

    C’est comme des lunettes roses.

    Vive Bach, les Beatles et Hubert Lenoir!

    Après Bowie, The Cure et Pacebo voici
    l’autre gars maquillé.

    Le Kébèk sait faire et sait porter sa voix.

    .:.

    Anandgyan

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s