remettre soi et le monde en question

47571710_10157118289702018_7675334414556987392_n

les dernières chroniques – 7/12/18

que sais-je ? que savez-vous ? que savons-nous vraiment ?

je ne sais pas… je ne sais rien… et on dirait que je sais de moins en moins…

en ce temps de fake news, ou de représentations différentes de la relativement similaire réalité, rien n’est plus tout à fait ce que cela semble être… en fait, tout est possible et son contraire aussi…

le concept même de vérité ne tient plus… car chacun chacune peut avoir sa propre vérité… qu’on le veuille, ou qu’on ne puisse faire autrement…

tellement d’information circule que selon ce que l’on veut ou peut saisir d’une prétendue réalité, le monde peut être à peu près n’importe quoi… selon ce qui voile nos yeux, nos croyances et nos sens…

on fait le monde que l’on veut ou peut, avec les moyens du bord…

tout ce qui existe peut être vu, vécu et perçu autrement… et différemment selon les capacités et les intentions de chacun chacune…

en fait, peut-être que rien n’existe as is dans l’absolu…

peut-être que tout ce qui existe – ou semble exister c’est selon – est probablement vu et perçu différemment selon chacun et chacune…

si quelque chose peut être imaginé, il devient réel…

ainsi, rien n’existe vraiment tel quel… tout n’est que perception relative…

ainsi certaines choses ou événements existent – avec quelle intensité et niveau de perception cela reste à voir – et ne sont pas perçus par certains alors qu’ils peuvent l’être par d’autres…

on vit dans le même monde mais on ne voit pas nécessairement la même chose…

alors pas fou de tout remettre en question, toujours, constamment, à propos de tout, soi inclus…

qui suis-je ?

que fais-je ?

où vais-je ? ou erre-je plutôt ?

pourquoi nous êtres incarné(e)s ?

qu’y a-t-il à faire ici bas avant de retourner là d’où l’on vient ? question qui constitue pour moi d’ailleurs l’un des grands mystères cette existence…

quelques petites questions existentielles comme ça en ce vendredi matin… questions qu’on aimerait souvent mieux escamoter mais qui finissent néanmoins par toujours ré-émerger éventuellement, tôt ou tard… en particulier la nuit quand l’âme est lus lousse et le mental moins occupé…

la vie est un grand mystère que l’on a pas nécessairement besoin de tenter de résoudre… car plus grand que soi anyway… alors l’idée consiste peut-être simplement à vivre et à savourer du mieux possible ce qui nous est offert et donné par la vie, en faisant confiance et en gardant la foi…

et qui vivra verra… en attendant, n’attendons rien et accueillons tout… sans présumer, sans tirer de conclusion hâtive…

en ce monde ou tant de cynisme existe et règne, de même que tant de mépris envers ceux et celle qui voient le monde autrement que soi, tentons de garder un coeur pur et une âme d’enfant… respectons-nous, soi-même et les autres…


… be brave and walk through the country of your own wild heart…
be gentle and know that you know nothing…
be mindful and remember that every moment can be a prayer…

– St.Teresa of Avila

Une réflexion au sujet de « remettre soi et le monde en question »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s