jeter Dieu avec l’eau de la mer

51556235_2015513248575678_8102487805705322496_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 11/2/19

personnellement, contrairement à ce que cette illustration suggère, je crois qu’un cadre religieux peut s’avérer fort utile pour certaines âmes…

car le poisson peut finir par se perdre dans toute cette eau…

et il faut bien apprendre à nager à quelque part…

oh, je sais nous voulons tous et toutes avoir une relation unique avec Dieu – ou l’existence, ou la vie, ou le grant Esprit, ou le Grand Tout ou rien du tout ou name it – nous voulons tous et toutes croire que l’on est libre, indépendant(e), autonome…

je suis Dieu wow ! ou d’autres préfèrent n’être rien du tout… ainsi soit-il….

on veut tellement être libre et indépendant(e) qu’on finit par se sentir déconnecté(e) du tout, du reste de l’existence… chacun chacune seul(e) sur son île…

coupé(e)s de Dieu, ce mot tabou qui fait tant réagir, mais qui au fond ne représente que le grand mystère que nous cherchons tous et toutes…

personne ne veut se croire soumis(e) à qui ou à quoi ce soit…

et pourtant…

nous ne nous sommes pas inventé(e)s nous-même… nous nous croyons co-créateurs et co-créatrices.. me and Johnny ze God…

la seule chose que l’on crée est ce que l’on croit, et encore… nous ne sommes souvent qu’une construction sociale issue de notre société…

pourtant, autant nous avons besoin de liberté relative, nous sommes soumis(e)s à toutes sortes de règles et de lois, qu’elles soient humaines, biologiques, économiques, divines, naturelles ou cosmiques… et parfois plus ou moins comiques oui…

en matière de religion, nous sommes en réaction à plusieurs actions commises dans le passé récent ou plus ancien par certains des divers acteurs représentant des grands courants religieux, et à juste titre d’ailleurs…

plusieurs d’entre nous sommes en réaction impulsive face au seul mot religion… et à Dieu, son corollaire…

mais peut-être a-t-on jeté le bébé phoque en Alaska avec l’eau du cirque ?

au lieu de flusher l’océan au grand complet, peut-on seulement apprendre à connaître les religions avant de les dénigrer et de les rejeter ? car pas que tout faux dans ces grands courants… et on en sait si peu à-propos de la plupart d’entre elles, sinon rien du tout…

certaines de leurs manifestations sont terrifiantes, mais tout n’est pas nécessairement off avec les religionsce ne sont souvent que les extrêmes de l’asperge qui dépassent…

la plupart d’entre nous sommes réfractaires – ou à tout le moins méfiant(e)s – face à toutes les religions – salut les athé(e)s – ou à toutes celles autres que la nôtre pour les divers croyant(e)s…

personnellement je suis croyant, et j’aime croire à tout… tout ce qui existe, et son contraire…

j’aime croire que nous sommes ici pour apprendre, pour aimer, pour donner et partager… que ça soit dans un cadre religieux, spirituel, agnostique ou athé… que ce soit sans cadre, que ce soit anonymement… que ce soit dans le plus grand déni…

car si le concept de spiritualité est sexy – on peut en faire ce que l’on veut et certain(e)s ne se gênent pas et en tirent grand$ profit$ – il ne veut en même temps rien dire du tout…

ça joue dans la pop psycho, dans le crémage positiviste jusqu’au mal de coeur, dans le mauve et le rose, ça grouille dans la grande marmite des bons sentiments ésotéricosécolos…

anyway, on pense savoir ce que le terme spiritualité veut dire alors qu’on parle d’esprit pour désigner l’âme, et vice-versa… à en perdre ses patins…

alors sait-on seulement ce que signifie être spirituel(le) ?

et qui peut affirmer ne pas être issu(e) du Grand Esprit ? produit de la création ?

d’où venons-nous et où retournerons-nous ?

on oppose religieux et spirituel, comme si l’un ne pouvait pas inclure l’autre…

et pourtant… religiosité spirituelle et spiritualité religieuse…

car religion veut dire relier…

les religieux des divers courants sont de plus en plus nombreux à se rencontrer, à communiquer, à construire des ponts, et à nous faire réaliser que sous divers noms et systèmes de croyances, nous parlons tous et toutes à peu près de la même chose… du même mystère… et au fond, personne ne sait vraiment…

tous et toutes des humain(e)s en quête de divinité, qu’on nomme cela bonheur, réalisation, succès, illumination…

si le local est un mini modèle de l’universel, OK d’explorer son bocal car à notre mesure…

allez, glou glou chez-vous…

Une réflexion au sujet de « jeter Dieu avec l’eau de la mer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s