amour post 14/2

52005844_626829784417534_820624076803407872_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 15/2/19

ce que j’aime de février, c’est qu’au milieu du mois, par une drôle de coïncidence, la St-Valentin attire notre attention vers le coeur… si nous pensons à cette fête en terme de roses à la douzaine, de boîtes de chocolat ou de souper à la chandelle avec l’être cher, c’est que personne ne nous a dit que c’était beaucoup plus profond que ça…  ~ Cal Garrison

la vraie St-Valentin, c’est aujourd’hui… et ça durera jusqu’au 13 février prochain… et c’est plus ordinaire qu’hier, moins pétard que ça, moins flashy que le 14… pas de paillettes, pas de brillantine, pas de feu d’artifice… que du soin, du caring, de la présence, de l’attention…

comme tout ce qui est vrai, réel, authentique, rarement le jour même qu’on célèbre la vraie affaire… souvent le lendemain… et les 364 jours suivants…

le jour même, on souligne, les autres jours, on applique… pour de vrai…

l’amour à petit feu, au quotidien, dans le day to day life… l’amour est si ordinaire qu’il est extra… l’amour est humble, l’amour passe souvent inaperçu, l’amour se déploie souvent backstage

en passant, une pensée bien sentie pour toutes les personnes qui prennent soin : les profs, les infirmières et infirmiers, les préposé(e)s aux bénéficiaires, les aidant(e)s naturel(le)s, les parents, la famille et les ami(e)s, les confident(e)s, les femmes de chambre 😉

à tous ceux et celles qui rendent l’amour visible au quotidien, dans l’invisible… on vous voit quand même…

de même que tous les animaux de compagnie…


et ici, une formidable histoire d’amour…

Capture d’écran 2019-02-15 à 08.16.53.png

Francis Romero, âgé de 70 ans, était dans le coma à l’hôpital. Son chien a été autorisé à rester avec lui jour et nuit pendant tout ce temps. Après un mois, Francis S’est réveillé du coma avec ces mots : où est l’ange blanc qui a constamment murmuré que tout irait bien ?

5 réflexions au sujet de « amour post 14/2 »

  1. Paripurna

    Oui l’amour se transforme jour après jour, année après année. Dans la simplicité, le partage, la liberté et l’acceptation de l’autre tel qu’il ou elle est. Surtout ne rien prendre pour acquis. Avec bcp de dialogue et de compassion, tout en prenant soins de nous, et de l’au, dans la confiance, on goûte à l’amour et on dit merci à la vie de mettre les bonnes personnes sur notre chemin pour poursuivre notre évolution.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s