bom dia do Brasil

5edb055c-2e69-4d4e-8d6e-9694dcdc49a8

••• les zultimes chroniques – 1/3/19

ça y est… avec une grosse grippe vicieuse, un mal de tête encore plus, vicieux I mean – un retard de quelques heures à cause de la neige à Toronto, et 24 heures plus tard, arrivé au Brésil, dans ma famille de Ceu Sagrado…

une grande famille ici… mon quatrième séjour… 2011, 2017, 2018 et maintenant… autre étape comme je disais…

je suis toujours venu en groupe, mais je suis seul cette fois, en attendant Ravi et Marika qui arriveront dans quelques jours… je viens prendre part à la fabrication du thé, que nous ramènerons aves les papiers en question…

curieux de savoir à quoi ressemble l’église ? voilà…

Capture d’écran 2019-03-01 à 08.12.18.png

et le lieu où l’on bat les vignes pour faire le thé ? à ceci…

ce soir débute une célébration de 3 jours, le CarnaCura, on prépare le thé le jour, on chante les hymnes de Ze Ricardo en soirée…

toujours émouvant – comme dans mouvement et émotion – de s’extirper de son quotidien, de son petit monde connu, et d’arriver dans un pays où l’on parle plus ou moins le langage (je lis très bien le portugais mais maudit qu’ils parlent vite les Brésilien(ne)s 😉 et de plonger dans un tout autre monde…

mais comme à chaque fois, nous sommes reçus comme des «king and queens» ici… simplement mais chaleureusement… vraiment un famille, j’y ai même une vraie maman, Mama Sonia…

toujours en questionnement quant à savoir pourquoi écrire au sujet de cette expérience… pourquoi partager à propos d’un rituel pourtant si intime, si personnel… et quand je suis ici, je réalise que tout est une question de partage, de générosité, de don de soi vers plus grand que soi…

l’église où je suis eiste depuis 21 ans, mais on fête aujourd’hui les 9 ans d’existence de son immense bâtiment actuel… j’ai eu la chance de rencontrer son fondateur, Pad, Fernando en 2011… un homme qui avait une foi, une vision et depuis 21 ans, cette vision continue de se manifester…

et cette manifestation d’une vision, d’un rêve qui motive, est ce qui me fait continuer à bouger en ce sens… rendre concrète humblement et simplement sa vérité…

car ne faire que pour soi est limité, incomplet, insatisfaisant…

il me semble essentiel de vivre plus grande que soi… le propre de l’extase, sortir de soi… et faire en sorte de partager ce qui vit en soi à plus grand que soi… de faire notre part pour tenter de rendre ce monde meilleur, plus humain, plus empathique et compassionné… transformer ses bonnes pensées et ses bons mots – bene dictions – en bons gestes, en gestes bons…

et ce chemin que j’ai la chance de parcourir est si riche que je ne peux garder que pour moi… sans vouloir le vendre à qui que ce soit évidemment… car de toute façon

Capture d_écran 2018-08-31 à 06.46.15

que l’offrir discrètement à ceux et celles qui cherchent, ceux et celles qui veulent se connaitre davantage, ceux et celles qui désirent dé couvrir des zones d’ombre et des break à bras en eux et elles-mêmes… car c’est ce que ce thé peut offrir, une grande dé couverte de soi, une sortie de la couverte… une re dé couverte… exposer toutes ces zones en soi que l’on a camouflé sous la couette de peur d’y voir ce qui pourrait nous dé ranger… et re ranger…

et le but ultime avec le Daime n’est pas seulement de boire le thé et d’avoir des visions et de faire de grandes réalisations…

non…

c’est beaucoup que ça…

et ce beaucoup plus que ça est ce que je fais en ce moment… collaborer avec une famille, une équipe d’êtres humains extra ordinaires, dans l’extra ordinaire du quotidien… à travailler ensemble, à prendre soin les uns des autres, à faire du mieux que l’on peut dans la matière… chacun chacune à faire en sorte que la job commune se fasse…

ce thé décapant rend humble, libère et révèle… ce thé existe la collaboration et le partage…

mais comme ma batterie d’ordinateur arrive à sa limite, j’écris enough for today comme disait souvent Osho à la fin de ses discours…

enough de mots, mais le travail n’est même pas encore commencé…

allez, à plus…

amor amor amor

5 réflexions au sujet de « bom dia do Brasil »

  1. Ciavarella

    Hello Ati

    Very interested in your info but difficult to read in French.is there an English translation option?

    Répondre
  2. Lokita

    Bon séjour Ati! Salutations à la familia. En commençant pR Jaïr le taxi man. Et Sonia et familia. Muito amor. ✨💖🎉

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s