aimer d’amour, aimé d’amour

Capture d’écran 2019-05-03 à 13.31.23.png

••• les zultimes chroniques – 9/5/19

traduction: qu’est-ce que l’amour ? l’amour est l’absence de jugement… – Dalaï Lama

ah l’amour… tant de mots et pourtant… qu’en sait-on vraiment ?

amour propre, amour de soi, amour des autres… l’amour toujours l’amour… nous sommes toujours en quête de l’amour, en quête d’amour… soit à le donner, soit à le prendre… à le vivre et à l’incarner du mieux que l’on peut…

l’amour semble davantage un verbe qu’un nom… c’est du moins ce que certaines légendes amérindiennes disent, que l’amour ne peut que se faire verbe, jamais nom… l’amour ne peut que se faire faire… si on le laisse faire… si on se laisse faire…

donc, il n’existerait pas d’amour, on ne pourrait qu’aimer…

pas d’amour désincarné, pas d’amour dans l’absolu… que de l’amour en action, que de l’amour en mouvement…

pas d’amour sans quelqu’un pour le donner, pour le recevoir, pour le partager et l’échanger… pas d’amour sans personnes qui le vivent… pas d’amour sans que personne ne le vive…

ou peut-être…

peut-être possible d’être amour, possible de n’être qu’amour… ni relation, ni échange…

mais beaucoup du give and take l’amour… du mouvement l’amour…

mais peu importe à savoir si l’amour est nom ou verbe, il me semble sensé que ce que l’on connait de l’amour passe inévitablement par l’absence de jugement tel que l’affirme notre Lama favori…

je le sais, car récemment j’ai fait preuve de jugement envers quelqu’un que j’aime profondément, quelqu’un que j’aime du coeur… quelqu’un que j’aime de coeur et d’amour… et qui m’aime en retour…

et cela l’a blessée, ce qui, pourtant, est la dernière chose que je veux faire…

j’imagine que le jugement peut tuer… tuer l’amour du moins…

peut-être ma peur d’aimer et d’être aimé qui m’a fait juger ? pour me protéger ? apeuré par l’amour le chroniqueur ?

peut-être, peut-être pas, je ne sais trop, je ne sais pas et peut-être ne le saurais-je jamais vraiment…

mais ce que je sais, que c’est qu’on ne peut aimer et juger…

aimer et juger sont incompatibles…

juger comme dans laisser sa tête mener le dialogue…

juger comme vouloir avoir raison…

juger comme dans laisser sa raison entraver l’élan de son coeur…

et quiconque vit principalement avec sa tête au détriment de son coeur me semble condamné à la sécheresse, à la pauvreté du coeur…

on ne peut imposer ses jugements sur les autres sans que cela ne laisse de traces et s’avère blessant… autant pour l’autre, sur le coup, que pour soi, quand on le réalise… si on le réalise…

la tête et le coeur bien sûr, pas la tête ou le coeur…

mais le coeur avant le tête…

on peut bien se convaincre d’avoir raison, d’être dans son droit, cette position ne nourrit pas… ne me nourrit pas moi du moins…

le jugement ultime tant redouté dans le cadre de notre background catholique me semble résider dans la somme d’amour que l’on aura partager au cours de sa vie…

car on aura beau avoir raison tant qu’on veut, la question est davantage : a-t-on aimer ?

et en ce sens, si question il y a, elle pourrait être

Capture d’écran 2019-04-15 à 06.55.25

alors bien envie d’apprendre à me laisser faire dorénavant…

et de continuer à apprendre à aimer sans juger justement…

yes Dalaï, yes…


when there is love, there is life… – Mahatma Gandhi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s