hommes âge et chums de gars

66207549_10157223336960561_4115159791528050688_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 9/7/19

traduction: plus vous vieillissez, plus vous devenez tranquille… la vie vous rend profondément humble à mesure que vous prenez de l’âge…  vous réalisez tout le temps que vous avez perdu sur des niaiseries

bien vrai que le temps de la vie nous sable… nous polit, nous rend humble…

hier je vous parlais de mon best, Ravi…

aujourd’hui, je souligne la présence de quelques autres chums de gars qui sont aussi très précieux dans ma vie…

tout d’abord, il y a Pierre, Peter parfois, mon ptit Pete d’autre fois, avec qui j’ai construit ça récemment…

62359943_2511218475831428_818299898200850432_n

Pierre, avec qui je soupe régulièrement, joue de la guitare et placote en masse… tous les deux on approche la soixantaine, on a fait des cérémonies de toutes sortes dans nos jeunes et folles années, on a chacun 2-3 enfants dans la vingtaine/trentaine, à la seule différence que lui est grand-père et moi pas… pas encore du moins… bref on a beaucoup en commun comme chemin de vie lui et moi…

il y a aussi Bliss, mon vieux chum sannyas depuis plus de 30 quelques années, avec qui je jase et échange régulièrement de tout et de rien depuis toujours, de rien surtout, mais autour duquel on a beaucoup à dire… relation dans le cadre de laquelle il prend toujours plaisir à me r’noter mes frangliscismes, et à qui, en retour, je prends malin plaisir à lui en lâcher un bien senti une fois de temps en temps, parfois juste pour lui… précieuse relation de très longue date que celle-ci…

et puis il y a mes chums musiciens, Raoul, Steph et Vincent, avec qui je fais de la musique régulièrement, des percussions Afro-Brésiliennes notamment ces temps-ci… boum boum les boys

et je n’oublie pas mon lil’bro, Éloi, mon supertalented en tout et young ami et frère d’âme et de musique… irmao da musica e do espirito… on ne se voit pas beaucoup ni assez à mon goût ces temps-ci because bébé, famille et travail et etc. de son côté, mais ainsi va la vie parfois, on comprend right ? mais je sais qu’on pense quand même souvent l’un à l’autre right lil ? et qu’on s’apprécie, même si à distance ces temps-ci…

et finalement, il y a Gordon, le chum de ma chum Paule Lebrun qui nous a quittés il y a presque deux ans déjà…

Gordon et moi on ne se voit pas souvent mais régulièrement depuis une quinzaine d’années… genre une fois ou deux max par année… car il vit en Arizona et trippe désert et quêtes de vision pas mal… tandis que moi je vis ici et trippe plutôt Brésil et cérémonies musicales épicées…

mais Gordon et moi, même si on se voit peu souvent, on tient beaucoup l’un à l’autre… precious buddies we are… respect et appréciation de part et d’autre… c’est pour cette raison que, malgré le fait que j’ai arrêté d’animer des ateliers il y a quelques années, j’ai accepté d’animer un groupe d’hommes conjointement avec lui en août prochain…

parfait prétexte pour hanger out ensemble lui et moi, mais aussi entre hommes, entre gars, entre boys… ça va faire 5-6- fois qu’on fait ça ensemble, un rite d’hommes…

pour partager, échanger, monter un sweatlodge et le chauffer à quelques occasions (Ravi sera gardien du feu pour l’occasion, tiens donc, quelle coïncidence ;-), pour chanter ensemble aussi… tout simplement… simplement être entre hommes pour 2 jours…

alors que Gordon et Ravi sont septuagénaires (sorry les boys !), donc d’aguerris guerriers pacifiques, c’est moi qui ferai office de ptit jeune dans ce trio d’elders d’enfer pour l’occasion… en fait, j’apprends toujours quelque chose en présence de Gordon et de Ravi…

car mes amis sont aussi des mentors… important d’avoir des mentors je trouve… des gens qui ont marché un peu plus que nous sur ce chemin… et deux hommes à qui la mort a repris la femme de leur vie dans les dernières années… ça marque son homme ça j’imagine…

alors ces quelques jours pour passer du temps de qualité ensemble, nous retrouver, partager nos expériences de vie, tenir l’espace comme on dit dans notre jargon… et humblement devenir une sorte de club de mentors car il semble que pas mal de jeunes hommes seront au rendez-vous…

car Gordon, Ravi et moi, simples au max comme hommes je trouve… rien à enseigner comme tel, rien d’autre que d’être qui nous sommes du mieux qu’on peut, avec nos forces et nos faiblesses, toute notre humanité, avec nos similarités et nos différences, notre simplicité respective, notre solitude grandissante et de plus en plus assumée – on dirait que ça vient avec l’âge ça – et notre présence, juste une ordinaire présence…

justement, vendredi passé, Gordon est venu prendre un café à la maison… faisait longtemps car on s’était manqués l’an passé… après la mort de Paule, il a pris temps et espace pour lui dans ses terres désertiques, pour digérer le choc, immense a-t-il dû être d’ailleurs… on a jasé pendant des heures… pour deux gars qui parlent peu, spectaculaire…

il est serein l’ami, ému et solide en lui-même suite au départ de sa Paula… ancré en lui suite au départ de sa conjointe de longue date et partner de multiples aventures de désert et de rites…

alors quelle meilleure excuse pour animer un groupe que celui de vouloir passer du temps avec ses chums et partager qui nous sommes avec ceux qui décideront de se joindre à nous ?

en nature, en silence, en mots parfois, en musique et en chants, mais surtout en grande simplicité et en sagesse à acquérir toujours davantage en si précieuse compagnie…

aho !

en terminant, ma ptite toune dédiée à Gordon ! Okahey, bonne journée pour vivre, mourir, être reconnaissant d’être en vie… tout en même temps…


60809946_673277603108965_7823053260582813696_n.jpg

Une réflexion au sujet de « hommes âge et chums de gars »

  1. Ravi

    ouin…. depuis quelques temps, me reviens des «conneries» que j’ai fait dans mon adolescence, et moins jeune également…..
    ouf j’en ai honte…. je ne sais pas trop comment m’excuser, ça fait tellement longtemps
    alors je fais un petit rituel de pardon, j’allume une chandelle (oui oui ceux qui brûlent dans les église durant une semaine)
    pas sur que ceux qui en ont été victimes s’en souviennent, et que si ils s’en souviennent m’auront peut-être pardonnés ou compris mon trop grand niveau de testostérones de jeune mâle en recherche d’attention
    y semble que lors de notre passage vers l’autre niveau , un sage nous présente notre vie et met le doigts sur nos «appelons cela» manquements durant notre vie..
    j’aurai peut-être la chance de le faire en direct à ce moment ??????

    les 5-6-7 je serai helder et peut-être older

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s