peur pas peur j’y vais

67089994_2385945804804454_6570569114065043456_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 8/8/19

on a tellement peur d’avoir peur…

pourtant, la peur est saine, si humaine et naturelle… elle fait partie de ce que l’on nomme les quatre émotions fondamentales avec la colère, la tristesse et l’amour (ou joie)…

la peur nous dit de prendre soin, d’être vigilant(e) devant une source de danger ou de grand changement à venir… la peur est un signal d’alarme devant l’inconnu… elle nous y prépare si on sait l’écouter…

qu’on la sente ou pas selon notre âge et nos expériences, nous ressentons tous à divers degrés la peur ultime: celle de la mort… même si, comme moi pendant longtemps, quand j’étais – plus – jeune, j’affirmais arrogamment ne pas avoir peur de la mort… mais qu’en sais-je vraiment ? très possible que je ferai dans mes culottes devant cette ultime étape ? mais on verra bien quand on sera rendu au pont…

mais pour le moment, bonne idée d’apprivoiser cette peur que nous vivons tous et toutes… que ce soit devant l’amour, ou devant la mort… amor à mort anyway… l’apprivoiser, l’accueillir, la serrer dans ses bras et se laisser la vivre…

ci-bas un superbe texte (que j’ai traduit de l’anglais, de source non-identifiée) à son sujet:

sois doux(ce) avec la peur…

elle est un enfant de l’inconnu… elle a voyagé des années-lumière pour te trouver… n’aies pas peur de la sentir totalement… elle ne te fera pas de mal… laisse-là pénétrer en toi si elle veut cogne à ta porte…

sens la vie qu’elle contient, son coeur battant, ses vibrations et les secousses qu’elle provoque en ton corps… jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de division entre la peur et toi… jusqu’à ce que tu ne puisses plus l’appeler peur… jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’une seule vie en toi, brute et immédiate, sans nom, bienveillante…

la peur permet d’ouvrir sur l’inconnu, et d’ébranler nos certitudes… elle permet d’ouvrir un nouveau chemin dans la vastitude de la vie… elle est excitation d’être vivant(e)…

la peur te rappelle que tu vis au seuil du mystère… que tu t’abreuves à la fontaine des possibilités… que ton être est vaste… que seul le faux peut mourir…

ne repousses pas la peur… et ne la qualifie pas de négative ou de non spirituelle… ne te fais pas à croire qu’elle n’est pas en toi… ne te hâte pas à le supprimer, ou à vouloir la transformer, ou même tenter de la «guérir»… elle n’est pas une ennemie… ni une erreur… ell est ancienne et sage… incline-toi devant elle…

laisse la peur être peur, telle quelle… et en même temps, ne la crains pas…

laisse ton corps trembler, ton coeur aussi… et saches que tu es présent(e)… ouvrant, s’ouvrant…

laisse la peur, si mal comprise et mal interprétée, venir se reposer dans ton coeur si vaste… laisse-là marcher avec toi… lorsque tu te sens ne pas l’accueillir, serre-là près de toi… te tenant sur le seuil, tu fais tes premiers pas dans le grand vide…

tu trembles, mais tu es si terriblement vivant(e)…


si tu fais face à un crocodile, laisse-le te dévorer et tu deviendras le crocodile…


67820652_10156515280076662_6119736086450143232_n.jpg

2 réflexions au sujet de « peur pas peur j’y vais »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s